Le plus grand show sur Terre – NABC 2022 à Reno

Sommaire

Il n’y a rien de comparable aux NABC
« La plus grande petite ville du monde »
Bob Hamman est de retour !
Donnes intéressantes issues du Bulletin
Félicitations aux gagnants !

Il n’y a rien de comparable aux NABC

Il n’y a rien de comparable à un NABC (North American Bridge Championship). Trois fois par an, des villes d’Amérique du Nord accueillent un large éventail de joueurs, de champions du monde à ceux faisant leurs débuts passionnants dans le monde du bridge en tournois.

Imaginez, vous êtes un golfeur et vous vous retrouvez face à Tiger Woods au premier trou. Ou vous êtes un joueur de tennis et vous découvrez que votre adversaire au premier tour n’est autre que Roger Federer. Aux Nationaux, vous avez toutes les chances de jouer contre de grands champions !

« La plus grande petite ville du monde »

Cette année, Reno, « la plus grande petite ville du monde », accueillait les Nationaux de Printemps. C’était sans doute le dernier NABC dont les événements majeurs se tenaient à 13h00 et 19h30 puisqu’à compter des Nationaux d’été à Providence, tous les événements nationaux et régionaux auront lieu à des heures où il fait jour avec des matchs commençant à 10h00 et 15h00. Reno a rempli 6 204 tables, presque 1 000 de plus que le dernier événement en date, les Nationaux d’Automne 2021 à Austin au Texas.

Avec autant de tables, le nombre et le type de tournois sont incroyables. Knockout Teams, Bracketed Knockout Teams, Compact Knockout Teams, Board-a-Match Teams, Swiss Teams, Flighted Pairs, Stratified Pairs, IMP Pairs & Speedball Pairs ne sont que quelques-unes des compétitions proposées.

L’ambiance lors ces grands championnats est incroyable et rencontrer des gens est à l’ordre du jour, surtout après les sessions du soir. Une des attractions n°1 était le Reno Axe Bar où vous pouviez vous détendre et vous essayez à ce sport de plus en plus populaire.

Bob Hamman est de retour !

Les joueurs se tiennent au courant des résultats, des événements à venir et de tout ce qui est lié au bridge grâce aux Daily Bulletins (bulletins quotidiens). Le légendaire Bob Hamman figurait parmi les premières histoires relayées dans ces derniers. Après des décennies à affronter avec brio les meilleurs joueurs du globe – il est toujours n°1 mondial -, Bob a rencontré son adversaire le plus redoutable à ce jour lorsqu’il a contracté la Covid-19 l’été dernier.

Bien qu’il ait reçu deux doses de vaccin, il a été testé positif et a été admis au Presbyterian Hospital de Dallas quand il a commencé à avoir des difficultés à respirer. Il a ensuite été transféré en soins intensifs et placé sous respirateur. Il s’est écoulé 70 jours avant qu’on ne le lui retire fin octobre 2021. Ce séjour prolongé à l’hôpital l’a diminué physiquement et il a perdu près de 20 kilos. Il a d’ailleurs déclaré : « Je ne recommande toutefois pas de perdre du poids ainsi ».

Bob Hamman

Bob a eu besoin de plusieurs semaines de soins spécialisés au Kindred Hospital de Dallas. Continuant à aller mieux, il a commencé la kinésithérapie, puis a fait de la rééducation jusqu’à mi-janvier 2022. C’est là qu’il a pris un coach personnel. Malgré les défis physiques, Bob a commencé à retourner travailler après Thanksgiving en 2021, avec l’aide d’un déambulateur pour se déplacer. « Je voulais que tout le monde au bureau sache que j’étais encore là », plaisantait Hamman, fondateur et dirigeant de SCA Promotions.

Bob n’a pas participé au NABC d’Automne à Austin car il était toujours convalescent. « Ce sont les premiers Nationaux que je rate depuis 1963 », a-t-il dit. Bob est pragmatique sur son état de santé post-Covid. « J’ai besoin de dormir beaucoup plus maintenant qu’avant la Covid. Je peux faire des pauses lors des matchs par équipes mais je suis un peu inquiet pour les matchs par paires. Je passerai sûrement moins de temps au bar après les sessions du soir. », a-t-il déclaré en plaisantant. « C’était une pathologie grave, ça ne fait aucun doute. Je me sens bien maintenant. Je ne suis pas aussi bien qu’avant mais aller me coucher tôt chaque soir aide. Je m’en suis bien sorti, tout compte fait. »

La suite est réservée aux abonnés Funbridge Premium+

Dans la suite de ce reportage, vous découvrirez une analyse des donnes particulièrement intéressantes jouées lors du NABC de Reno !

5 commentaires

    • Bonjour Valardent, et merci pour votre message encourageant ! Pouvez-vous s’il vous plait me dire à quelle erreur précisément vous faites référence ? Merci par avance pour votre aide et bon après-midi. Cordialement, Jonathan – équipe Funbridge.

    • Bonjour Guy, merci beaucoup pour votre aide et toutes nos excuses pour cette erreur, c’est à présent corrigé. Bonne journée, Jonathan – équipe Funbridge.

Laisser un commentaire