« Retour à l'accueil du blog

Le plus grand show sur Terre – NABC 2022 à Reno

Sommaire

Il n’y a rien de comparable aux NABC
“La plus grande petite ville du monde”
Bob Hamman est de retour !
Donnes intéressantes issues du Bulletin
Félicitations aux gagnants !

Il n’y a rien de comparable aux NABC

Il n’y a rien de comparable à un NABC (North American Bridge Championship). Trois fois par an, des villes d’Amérique du Nord accueillent un large éventail de joueurs, de champions du monde à ceux faisant leurs débuts passionnants dans le monde du bridge en tournois.

Imaginez, vous êtes un golfeur et vous vous retrouvez face à Tiger Woods au premier trou. Ou vous êtes un joueur de tennis et vous découvrez que votre adversaire au premier tour n’est autre que Roger Federer. Aux Nationaux, vous avez toutes les chances de jouer contre de grands champions !

“La plus grande petite ville du monde”

Cette année, Reno, “la plus grande petite ville du monde”, accueillait les Nationaux de Printemps. C’était sans doute le dernier NABC dont les événements majeurs se tenaient à 13h00 et 19h30 puisqu’à compter des Nationaux d’été à Providence, tous les événements nationaux et régionaux auront lieu à des heures où il fait jour avec des matchs commençant à 10h00 et 15h00. Reno a rempli 6 204 tables, presque 1 000 de plus que le dernier événement en date, les Nationaux d’Automne 2021 à Austin au Texas.

Avec autant de tables, le nombre et le type de tournois sont incroyables. Knockout Teams, Bracketed Knockout Teams, Compact Knockout Teams, Board-a-Match Teams, Swiss Teams, Flighted Pairs, Stratified Pairs, IMP Pairs & Speedball Pairs ne sont que quelques-unes des compétitions proposées.

L’ambiance lors ces grands championnats est incroyable et rencontrer des gens est à l’ordre du jour, surtout après les sessions du soir. Une des attractions n°1 était le Reno Axe Bar où vous pouviez vous détendre et vous essayez à ce sport de plus en plus populaire.

Bob Hamman est de retour !

Les joueurs se tiennent au courant des résultats, des événements à venir et de tout ce qui est lié au bridge grâce aux Daily Bulletins (bulletins quotidiens). Le légendaire Bob Hamman figurait parmi les premières histoires relayées dans ces derniers. Après des décennies à affronter avec brio les meilleurs joueurs du globe – il est toujours n°1 mondial -, Bob a rencontré son adversaire le plus redoutable à ce jour lorsqu’il a contracté la Covid-19 l’été dernier.

Bien qu’il ait reçu deux doses de vaccin, il a été testé positif et a été admis au Presbyterian Hospital de Dallas quand il a commencé à avoir des difficultés à respirer. Il a ensuite été transféré en soins intensifs et placé sous respirateur. Il s’est écoulé 70 jours avant qu’on ne le lui retire fin octobre 2021. Ce séjour prolongé à l’hôpital l’a diminué physiquement et il a perdu près de 20 kilos. Il a d’ailleurs déclaré : “Je ne recommande toutefois pas de perdre du poids ainsi”.

Bob Hamman

Bob a eu besoin de plusieurs semaines de soins spécialisés au Kindred Hospital de Dallas. Continuant à aller mieux, il a commencé la kinésithérapie, puis a fait de la rééducation jusqu’à mi-janvier 2022. C’est là qu’il a pris un coach personnel. Malgré les défis physiques, Bob a commencé à retourner travailler après Thanksgiving en 2021, avec l’aide d’un déambulateur pour se déplacer. “Je voulais que tout le monde au bureau sache que j’étais encore là”, plaisantait Hamman, fondateur et dirigeant de SCA Promotions.

Bob n’a pas participé au NABC d’Automne à Austin car il était toujours convalescent. « Ce sont les premiers Nationaux que je rate depuis 1963 », a-t-il dit. Bob est pragmatique sur son état de santé post-Covid. “J’ai besoin de dormir beaucoup plus maintenant qu’avant la Covid. Je peux faire des pauses lors des matchs par équipes mais je suis un peu inquiet pour les matchs par paires. Je passerai sûrement moins de temps au bar après les sessions du soir.”, a-t-il déclaré en plaisantant. “C’était une pathologie grave, ça ne fait aucun doute. Je me sens bien maintenant. Je ne suis pas aussi bien qu’avant mais aller me coucher tôt chaque soir aide. Je m’en suis bien sorti, tout compte fait.”


Donnes intéressantes issues du Bulletin

Afin de marquer la Saint Patrick le 17 mars, le Daily Bulletin a organisé un concours de poésie. Les participants n’ont pas manqué. En voici deux qui m’ont fait sourire.

Through Covid-19 I was fine.
I practiced and played and drank wine.
My bridge game advanced.
My chops were enhanced.
Thank goodness for Bridge Base Online!

Maxine Reagh (Sebastopol, CA).

I learnt all my bridge expertise
From a book by the late Terence Reese
It shows how a tenace
And single-card menace
Can let you perform a strip squeeze

Eric Kehr (UK).

Bien que l’espace soit limité dans le Bulletin, on y retrouve plusieurs donnes intéressantes.

Owen Lien a partagé celle-ci issue de la deuxième session de demi-finale des Platinum Pairs :

Vision à rayons X

Donneur Est. Est-Ouest vulnérables.

reno donne 1

Salle ouverte

reno enchères 1
(1) 16 et plus.
(2) Majeures.
(3) 8 et plus, forcing de manche.

Les aléas des enchères ont mis Est en main et Barbara a normalement choisi un petit Pique pour mon As. J’ai encaissé le Roi de Cœur à la deuxième levée pour clarifier la teneur de ma main avec l’espoir de rendre la main à ma partenaire pour un Cœur, puis j’ai continué à Pique. Cullin a remporté la troisième levée avec le Roi de Pique et a joué la donne comme s’il avait une vision à rayons X. Il a joué le 10 de Trèfle à la quatrième levée, couvert par Est et remporté par le mort. Ensuite, il a encaissé 5 tours à Carreau. Le dernier Carreau a obligé Est à défausser avec ces 5 cartes restantes dans chaque main :

Reno donne 1 fin

Lorsque le 2 de Carreau a été joué, Est devait garder ses trois Trèfles pour ne pas les laisser filer et devait conserver la Dame de Pique, sinon le 10 de Nord serait devenu une gagnante, donc elle a défaussé son petit Pique. Cullin a parfaitement lu la position, déduisant pourquoi Est avait défaussé comme elle l’avait fait. Misant sur son jugement, il a joué le 8 de Trèfle en faisant une impasse sur le 9 d’Est. Ensuite, il a rejoué le 10 de Pique pour la Dame d’Est à la onzième levée, et Est a été obligé de céder les deux dernières levées aux Roi et Valet de Trèfle du mort afin d’en faire quatre. +430 valait 24/25 matchpoints.

Thriller au Vanderbilt Trophy contest

Le tournoi inclut toujours des compétitions, séminaires et événements, nombre d’entre eux s’adressant aux nouveaux venus dans le monde merveilleux du bridge. L’American Bridge Teachers Association a organisé un petit-déjeuner à Reno qui a attiré 50 professeurs. L’événement était sponsorisé par une subvention de l’ACBL Educational Foundation avec le soutien complémentaire de Master Point Press et Baron Barclay Bridge Supplies.

L’événement majeur à Reno était le Trophée Vanderbilt, une compétition née en 1928 lorsque l’inventeur du bridge a fait don de la coupe portant son nom. Les spectateurs ont pu le suivre chaque jour grâce à BBO.

En 16ème de finale, le match opposant Rosenthal à Goodman a été plein de suspense. A seulement 11 donnes de la fin, Goodman menait 114-76, mais le score était de 114-111 lorsque la dernière donne est arrivée. Dans certains sports, les joueurs seraient superstitieux d’avoir un score de 111, mais dans un match de bridge, ce n’est qu’à la fin que vous découvrez les scores.

Donne 60. Donneur Est. Personne vulnérable.

NABC Reno donne 60

Salle ouverte

Reno enchères 2 salle ouverte

Sud a entamé le 3 de Trèfle et le déclarant a fait la levée avec l’As du mort puis joué le Valet de Cœur, Sud remportant la levée avec la Dame et changeant de couleur avec l’As de Carreau suivi du 6. Le déclarant a coupé, encaissé l’As de Cœur et le 10 de Trèfle, joué un Trèfle pour le mort. Et une de chute, -50.

Salle fermée

Reno enchère 2 salle fermée

Sud a entamé l’As de Carreau et continué avec le 6, le déclarant coupant et jouant le 3 de Cœur. Sud a pris la Dame et changé de couleur avec le 6 de Pique. Le déclarant a fait la levée avec le Valet, joué un Trèfle pour le Valet, joué le Valet de Cœur, revendiquant quand Sud a fait le Roi. 10 IMP et le match était gagné.

Enchères formidables par les jumeaux Rimstedt

La deuxième session du match entre Hill et Wolfson en 8ème de finale a été marquée par deux donnes au cours desquelles les jumeaux Rimstedt (champions du monde par paires en 2018) ont enchéri de manière sensationnelle :

Donne 17

Donneur Nord. Personne vulnérable.

Reno deal 3

Salle ouverte

Reno enchères 3 salle ouverte
(1) Peut-être 2 cartes.
(2) 5 Trèfles.
(3) Splinter.
(4) Cue.
(5) Blackwood 5 clés.
(6) 2 clés et la Dame de Trèfle.

Avec chaque couleur contrôlée et ayant conscience de l’énorme fit, Est a pris l’excellente décision de faire un Splinter à Pique. Quand son partenaire a cue-biddé à Carreau, il pouvait interroger sur les clés en toute sécurité étant donné qu’il n’y avait aucun danger à aller trop haut.

Sud a joué le Roi de Pique et le déclarant a revendiqué. +920.

Salle fermée

Reno enchères 3 salle fermée

Cela représentait une perte de 11 IMP.

Donne 21

Donneur Nord. Nord-Sud vulnérables.

Reno donne 4

Salle ouverte

Reno enchères 4 salle ouverte
(1) Bonne main de 15 points et plus.
(2) 0-8.
(3) Aucune annotation.

Une donne pour enchanter les théoriciens ! Que devrait enchérir Ouest au premier tour ? On peut approcher ce type de problème en se demandant à quel palier on aimerait que notre partenaire joue (sa longue laisse penser que Nord-Sud ont un fit à Pique). Quand Ouest a opté pour 5♥️ et que Nord est intervenu, Est a enchéri 6♥️. Le passe de Sud a été alerté (mais pas annoté) – une note sur la carte des conventions dit qu’un contre dans des situations de passe forcing à un palier élevé montre généralement l’envie d’aller plus loin.

Quand Nord a surenchéri à 6♠️, Est aurait pu parier qu’il avait deux levées à Trèfle. Mais il savait que l’enchère de 7♥️ devait être économique. Et quand Nord a joué l’As de Pique, le déclarant a revendiqué 12 levées. -100. Aussi économique que des frites bon marché.

Salle fermée

Reno enchères 4 salle fermée

Est a entamé le Roi de Trèfle et changé de couleur avec la Dame de Cœur. Le déclarant a revendiqué en temps voulu. +680 et 11 IMP.

Le commentaire de BBO Al Hollander a posté ceci : “Chère ACBL, c’est vraiment nul qu’on ne voie cette donne que dans un match”.


Félicitations aux gagnants!


Qu’avez-vous pensé de cet article ?

Nous vous serions reconnaissants de prendre quelques instants pour partager votre avis dans la section commentaires ci-dessous.

guest
5 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Valardent
Valardent
1 mois plus tôt

Bonne initiative, pour une rubrique prometteuse.
Cependant, il faudrait rectifier les erreurs au moins dans un des diagrammes des donnes présentées.

Jonathan Gonton
Funbridge
1 mois plus tôt
Reply to  Valardent

Bonjour Valardent, et merci pour votre message encourageant ! Pouvez-vous s’il vous plait me dire à quelle erreur précisément vous faites référence ? Merci par avance pour votre aide et bon après-midi. Cordialement, Jonathan – équipe Funbridge.

Guy VAN MIDDELEM
Guy VAN MIDDELEM
1 mois plus tôt

Donne 60. Dans la mains de Sud, les Carreaux et les Coeurs sont inversés.

Jonathan Gonton
Funbridge
1 mois plus tôt

Bonjour Guy, merci beaucoup pour votre aide et toutes nos excuses pour cette erreur, c’est à présent corrigé. Bonne journée, Jonathan – équipe Funbridge.

Mauriac
Mauriac
1 mois plus tôt

Bravo pour votre initiative, un article intéressant sur un championnat riche. Un teaser parfait pour s’envoler en direction de Reno ou Las Vegas pour les prochains championnats !