Analyse du tournoi du Professeur – Novembre 2022

Analyse de donnes tournoi du Professeur Dominique Fonteneau

Vous avez été 1492 à répondre présents au tournoi mensuel Funbridge : Le professeur de Novembre 2022. Grâce à vous, ce tournoi a été une réussite. J’espère vous revoir aussi nombreux en Décembre.

Vous trouverez ma vidéo sur la chaîne Youtube de Funbridge, j’espère qu’elle vous plaira.

Félicitations au top 5 :

Personnellement, je réalise 62%.

Ci-dessous mon analyse de quelques donnes.

Première donne : La bonne impasse

Vous avez 10 plis assurés ( 2♥️ 5♦️ 3♣️ ), il faut aller chercher le 11ème. Trois possibilité pour cela. L’impasse à la D♥️ dans un sens ou dans un autre. L’impasse sur le V♠️. Vous pouvez aussi commencer par le défilé des♦️, les défausses adverses vous donneront peut être des renseignement utiles pour prendre la bonne décision.

Tenter une impasse rapide sur la D♥️ ne convient pas. En cas d’échec la défense pourrait switcher ♠️, dans la faible du mort et vous réduire à 9 plis. Ce serait un zéro assuré, vous aviez 10 plis sûrs au départ.

En cas d’échec, l’impasse directe sur le V♠️ présente deux avantages :

  • La défense ne peut encaisser que 3 plis, 10 plis restent assurés.
  • Comme vous maniez directement les ♠️, il sera plus difficile pour la défense d’insister à ♠️ pour y encaisser 3 plis. Vous aurez alors une deuxième chance de faire 11 plis en tentant l’impasse ♥️.

Une majorité d’entre vous n’a pas souhaité commencer par les ♠️. C’est un mauvais réflexe de ne pas vouloir rendre la main aux adversaires en début de coup.

RETENEZ : Lorsque vous pouvez travailler plusieurs couleurs, en début de coup, au contrat de 3SA. Il est souvent préférable de commencer par la couleur ou vous êtes sûr de donner la main.

Sur cette donne, l’impasse ♠️ marchait pour 11 plis et 79%.

Ne faire que 10 plis était noté 32% En commençant à défiler les ♦️, on suspectait à juste titre la D♥️ en EST ( Ouest défausse 2 fois ♥️ ). Cela permettait de réaliser 11 plis par l’impasse ♥️. Si on avait pris le soin de préserver une reprise au mort à ♣️ pour éviter le blocage des ♥️.

Deuxième donne : Préserver la chèvre et le chou

Lorsque mon partenaire contre d’appel sur 2SA, il aura souvent 4 cartes à ♠️ et valeur d’ouverture. Avec un FIT probable à ♠️, La manche à 4♠️ est envisageable grâce à ce beau singleton ♣️. Comment proposer 4♠️ ?

Certain d’entre vous ont commencé par transformer le contre à 2SA en punitif en passant pour montrer un peu de jeu. Puis il ont donné le FIT à 3♠️ sur le dégagement à 3♥️ adverse. C’est malin. Dire 3♠️ directement sur le contre ne montrant pas de force.

RETENEZ : Généralement, vous serez contraint de parler sur le contre d’appel de votre partenaire pour annuler le contre. Ce ne sera pas forcément le cas, si le contre de vôtre partenaire se fait sur une enchère artificielle.

Personnellement, j’ai choisi une autre option. J’ai répondu 3♦️ directement sur le contre. Je savais que les enchères me reviendraient puisque mes adversaires s’étaient engagés à jouer au moins 3♥️. Je comptais alors proposer librement 3♠️.

Lorsque la séquence m’est revenue à 4♥️. J’ai choisi volontairement un mauvais contre punitif. Je savais que le champs du tournoi ne scorerait pas la manche et que le 4♥️ adverse chuterait le plus souvent. J’ai ménagé la chèvre et le chou. Je marque 200 ce qui est très mauvais sur cette donne en IMP puisque 4♠️ gagne pour 620. Mais, dans ce tournoi, battre tous les scores partiels suffisait pour marquer 92%.

Deux autres remarques sur cette donne :

  • Je ne valide pas le contre de Nord, je serai intervenu naturellement à 3♠️.
  • J’ai raté un joli coup de carte, lorsque le déclarant a rapidement coupé un ♣️ du V♥️, en ne surcoupant pas, je faisais chuter de 2.

Troisième donne : Donner un coup de bâton !

En réponse au contre d’appel de mon partenaire, j’aimerai pouvoir proposer la manche par 2SA. Mais dans cette situation 2SA est artificiel, cela demande au partenaire de nommer sa meilleure mineure, pour la raison suivante :

RETENEZ : Lorsque le camp adverse ouvre et répond, la probabilité que vous puissiez jouer 3SA est faible. Dés lors, l’enchère de 2SA est souvent artificielle.

Mes adversaires ayant montré du jeu, je me contente d’une bataille de partielle et j’annonce 3♦️.

Lorsque l’ouvreur surenchérit à 3♠️ j’ai pris le risque de contrer punitif pour plusieurs raisons :

  • Notre camp est majoritaire en point H, j’ai 11 et mon partenaire en a annoncé 12.
  • Mes adversaires sont montés au palier de 3. Ils sont rouges, un de chute contré ( -200 ) me permet de battre tous les scores partiels pour le top.
  • J’ai une opposition à l’atout ♠️.
  • En tournoi par paires, 3♠️ contré fait est moins pénalisant qu’en IMP.

RETENEZ : En tournoi par paires, en bataille de partielles vulnérables, contrer punitif en espérant un de chute est un pari acceptable.

La signification première du contre est : «  Je pense que mes adversaires ont été trop optimistes, ils vont chuter, je les punis en doublant les points sur cette donne ».

Lorsque j’étais enfant, nous avions rebaptisé ce carton rouge :  « Le bâton ». 3♠️ contré un de chute rapportait 96%.

Qu’avez-vous pensé de cet article ? Comment avez-vous performé au tournoi ?

Partagez avec d’autres bridgeurs dans la section Commentaires ci-dessous !

11 commentaires

    • Bonjour

      Comme le dit Luke, vous pouvez retrouver vos donnes jouées de ce tournoi dans l’onglet « Archives » dans le mode de jeu « Points Funbridge », il est daté du 27 novembre.

      Cordialement
      Justine – L’équipe Funbridge

  1. TB analyse. Je me rends compte comme souvent je ne réfléchis pas assez !
    Pour la donne 9, je pense que funbridge propose de postposer de couper le dernier carreau (le 8) pour garder une reprise de main au mort (et pouvoir donc rejouer trèfle alors qu’il n’y en a plus au déclarant)

  2. Article intéressant, j’avais retenu mes mêmes donnes intéressantes.

    J’étais de ceux qui ont passé 2SAx pour ensuite revenir à 3P et entendre 4P en face; que je ne m’attendais pas à gagner avec Dxx à coeur de perdu.

    À la troisième donne de l’article, j’ai eu l’impression d’avoir un problème d’enchère avec mes 11H.
    Avec mes R(D) « bien placés » j’ai à tort tenté 3SA (x, pour un mauvais coup évidemment).
    3K me semblait être un under-bid mais somme toute raisonnable!

  3. Très intéressant
    mais vraiment compliqué à suivre en parallèle avec ses propres résultats : les numéros de donnes sont différents excepté la 6 !
    Bon c’ est un bon exercice de gymnastique cérébrale
    Merci pour les commentaires, surtout le travail de reconstitution des mains, aussi magique que logique (cf Pierre S) !
    Sur la 1 du Professeur, si on contre 3SA, le robot passe…
    Sur la 3 du Professeur, le robot annonce 3♣️ en face de moi sur 2❤️, alerté 3ème forcing, que je soutiens à 4, nous jouons 5♣️ -1. => 67% (à quoi est due cette différence ?, conventions renseignées dans les paramètres ? )
    À très bientôt j’espère : deux fois par mois ce serait génial ☺️
    Je suis vraiment fan !

  4. Merci pour la vidéo et l’article.
    Sur la troisième donne de l’article (7ème de la vidéo), vous avez répondu 3K au contre mais il y a eu aussi beaucoup de 2SA artificiel (dont moi), pour laisser choisir entre les mineures. Est-ce qu’il y a (plus ou moins clairement) une enchère meilleure que l’autre ?
    2SA vise à récupérer T quand le partenaire en a 5 mais est moins bon quand les carreau et les trèfles sont à égalité de longueur (souvent 4-4, peut être exceptionnellement 3-3 avec des jeux 2533 qui ne méritent pas 3C).
    Bref, je ne sais pas trop om penche la balance… Mais comme cela ne m’a pas l’air d’être une situation très rare, j’imagine que c’est une situation déjà bien connue où les champions on un avis… ?

    • En théorie 2SA se fait avec le 44 mineur. On peut le faire avec 4T et 3K. Ici le risque de jouer un mauvais 3T est trop fort. Et si le contreur possède 5T et 3K, tout n est pas perdu. A l atout K, on coupe P de la main courte.

Laisser un commentaire