« Retour à l'accueil du blog

Analyse du tournoi du Professeur – Juin

Malgré une actualité sportive chargée et une météo très ensoleillée, vous avez été très nombreux à répondre présent pour le tournoi mensuel Funbridge : Le professeur de Juin 2021. Grâce à vous, ce tournoi a été une réussite. J’espère vous revoir aussi nombreux en Juillet.

Vous trouverez ma vidéo sur la chaîne Youtube de Funbridge, j’espère qu’elle vous plaira.

Nous jouons tous les mêmes donnes, ce qui permet de mieux nous comparer. La comparaison est source de progrès.

Félicitations au top 10 :

Je réalise 66% .

 Ci dessous mon analyse  de quelques donnes

Donne 1 :

Il y avait beaucoup de choix possibles sur cette donne et pas d’évidence.

Au final nous avons joué une multitude de contrats différents.

Première enchère et premier problème, que doit on faire sur 1♠️ ?

Il y a deux enchères qui collent dans le cadre du standard de compétition d’Argine :

  • 2SA qui est une proposition de jouer 3SA avec 12 à 14pts
  • Contre d’appel qui montre au moins 10H

Deux autres enchères ont été choisies par notre panel de joueurs :

  • 2 ♣️ un cue bid qui montre un Fit à cœur et au moins 11 points
  • 1SA naturel 10 à 12 points.

Et quelques joueurs ont passé, parfois avec succès.

Comme toujours, face à un choix, il faut peser le pour et le contre :

  • 2SA est l’enchère la plus précise celle qui décrit le mieux ma main, mais c’est aussi l’enchère la plus haute.
  • Contre d’appel est moins précis mais c’est une enchère basse qui ne compromet rien. L’inconvénient étant de suggérer au moins quatre cartes dans la couleur non annoncée à ♦️
  • 2♣️ cue-bid serait parfait avec un vrai FIT à ♥️.
  • 1SA est bas, précis, mais sous évalué donc parfois trop prudent.

2SA permettait de jouer un mauvais 3SA mais souvent avec succès grâce à un placement très favorable des cartes adverses et un jeu de la carte soigneux.

2♣️ pouvait vous amener à jouer une mauvaise manche à cœur. Mais la défense a souvent refilé ce contrat.

Le contre a permis à certains de se faire contrer à 3♣️ avec succès.

Malheureusement pour moi, j’ai choisi une approche beaucoup plus prudente sur cette donne en annonçant 1SA pour les raisons suivantes :

  • Rouge contre Rouge, en tournoi par paires, il faut souvent être prudent.
  • Avec un seul arrêt ♠️ dans la couleur cinquième d’EST, sans possibilité de laisser passer deux fois, 3SA sera souvent difficile à négocier.
  • Mes deux adversaires ont parlés librement vulnérable. Cela augmente fortement la probabilité que mon partenaire ait une intervention minimale.

RETENEZ : La force de l’intervention ( 8 à 17 ) est imprécise. Vous devrez parfois vous baser sur les enchères adversaires pour estimer la force de l’intervention de votre partenaire.

Donne 2

J’ai choisi l’ouverture d’1♥️ pour deux raisons :

  • Les jeux bicolores sont difficile à décrire après une ouverture forte.
  • Il est très rare que la séquence s’arrête à 1♥️ lorsque l’on est singleton ♠️.

Puis 3♣️ est un bicolore à saut forcing de manche et 3♦️ est une quatrième forcing qui demande description.

Vous avez été très nombreux à jouer 3SA sur l’entame du 3♣️ pour le 10♣️ du mort qui tient. La différence se fera au jeu de la carte.

Il fallait jouer immédiatement un petit ♦️ vers le 10 de votre main qui tient. L’impasse sur le V♦️ fonctionne, premier succès. Si les ♦️ sont bien répartis, rejouer le R♦️ permet d’affranchir la D♦️ et peut être le ♦️ de longueur.

RETENEZ : La base du jeu à Sans-atout est de commencer à exploiter la couleur à plus forte espérance de gain.

EST prend le R♦️ et en rejoue pour la D♦️, dévoilant le partage 5-1 de la couleur.

Me voilà à la tête de 10 plis, il va falloir aller chercher le 11ème soit en affranchissant ma longue à ♥️, soit en tentant l’impasse ♠️.

L’impasse ♠️ est très dangereuse. Si elle échoue, je ne remonte plus au mort pour aller chercher l’A♠️ et EST a deux ♦️ maîtres à encaisser.

EST est l’adversaire dangereux, il ne doit pas prendre la main.

En encaissant ARD♥️, je vois qu’OUEST a montré quatre cartes en pair impair. Je peux donc insister à ♥️ sans risque, pour affranchir ma longue.

3SA+2 permet de marquer un généreux 94%.

Donne 3 :

La quatrième couleur forcing à 2♦️ me permet d’annoncer de la force et surtout de découvrir immédiatement le FIT 5-3 à ♥️.    

3♥️ devient alors une enchère de chelem.

RETENEZ : Les FITS au palier de trois en majeure proposent le chelem s’ils ont été précédés d’une enchère forte ( 4ème forcing, 2sur1, Bicolore cher, 2T fort indéterminé… ). A défaut, ils sont non forcing.

Le 4♥️ de Nord devient alors décourageant. Avec une main non minimale, Nord nommerait son premier contrôle.

Ma main est évaluée à 18H et maximum 20DH. Avec une force cumulée de maximum 33DH, la prospection du chelem devient facultative. La qualité moyenne de mes atouts m’a finalement convaincu d’être prudent.

RETENEZ : Une mauvaise qualité d’atout est un handicap majeur pour la prospection d’un chelem.

Au jeu de la carte, on doit battre rapidement atout pour pouvoir défausser ses perdantes sur les ♣️ maîtres du mort.

J’ai pris l’entame au mort pour jouer immédiatement ♥️ vers 10♥️qui tient. Mais le partage 4-1 des atouts limite le déclarant à 11 plis.

Sur cette donne, c’est la mauvaise qualité des atouts qui fait que le chelem est un très mauvais pari. Il suffirait que l’on possède le 9♥️ en supplément pour ce chelem soit jouable.

La prudence rapportait 84%.

1 Commentaire
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Deldingo
Deldingo
5 mois plus tôt

Bonjour, les images de l’article ne s’affichent pas, est-ce possible de réparer ? Merci d’avance