« Retour à l'accueil du blog

Jérôme nous raconte Milan

Suite à notre deuxième place en sélection, nous allons donc avoir le privilège (ainsi que 7 autres paires) d’être entraînés pendant 6 mois. Le but de ces entraînements : permettre au sélectionneur de composer l’équipe qui aura le plus de chance de faire briller la France au prochain championnat d’Europe.

Pour cette première escale, la destination est le patton de Milan. 5 des 8 meilleures paires feront le déplacement. Les 3 autres paires sont restées à Paris disputer les phases finales de la coupe de France pour des résultats assez décevants.

Les paires présentes à Milan sont :
Marc Bompis – Jean-chrisophe Quantin
Michel Duguet – Christophe Oursel
Jean-Jacques Palau – Pierre-Yves Guillaumin
Dominique Pilon – Philippe Toffier
Jérôme Rombaut – Cédric Lorenzini

Le sélectionneur a décidé d’associer les plus jeunes : Duguet – Oursel – Rombaut – Lorenzini pour laisser les plus âgés jouer à 3 paires et ainsi pouvoir se reposer plus facilement.

Le tournoi de Milan est un patton sur 3 jours, il regroupe une centaine d’équipes dont les toutes meilleures équipes italiennes (notamment l’équipe Lavazza qui venait de gagner la coupe Reizinger aux États-Unis, un des championnats les plus forts au monde).

Le patton commence le vendredi, les équipes sont réparties en 12 poules de 8 équipes.

Nous jouons pour commencer 4 matchs de 8 donnes le vendredi après-midi puis les 3 derniers matchs le vendredi soir.
Réveil à 4H du matin, trajet Lille Milan, bridge, une première journée qui se termine à 1H du matin, plus le temps de commenter encore quelques donnes, nous terminons vraiment épuisés cette première journée !

Nous gagnons nos 4 matchs de l’après-midi : 17/13 – 18/12 – 17/13 – 20/10 tout va bien nous sommes 2ème sur 8.
A l’issue de cette première journée, les 4 premiers accéderont à un groupe A et les 4 suivants un groupe B.

Pour finir le soir, nous marquons : 25/5 – 22/8 – 11/19.
Lors du dernier match, nous jouions la première place de la poule. Nous perdons le match 11/19 et terminons à la deuxième place de notre poule avec 130 points, ce qui nous classe 10ème sur les 48 équipes qualifiées. Nous perdons ce dernier match alors que nous avions une très très bonne feuille mais malheureusement nos partenaires qui avaient jusqu’alors été parfaits nous sauvant plusieurs fois rapportent une mauvaise mi-temps.

Le patton est maintenant divisé en 2 poules :
La poule A composée des 4 premiers de chaque poule ce qui fait 48 équipes et la Poule B avec les autres : 46 équipes.

Nous marquons 14/16 – 23/7 – 16/14 – 19/11, ce qui nous permet de terminer 4ème de la poule A.
Au passage au dernier match, nous battons l’autre équipe de France 19/11 (ils sont classés 12ème)

Les poules sont alors redécoupées, nous restons dans la poule A composée de 28 équipes, la poule B en compte 32 et la poule C 34.
Les deux matchs du soir vont être les plus importants car il ne restera que 10 équipes dans la poule A à l’issue de ces deux matchs.

Nous perdons le premier match 14-16 mais nous restons 7ème et nous affrontons une nouvelle fois l’autre équipe de France pour le dernier match.
Ce match se soldera par une très lourde défaite 6/24 qui propulsera l’autre équipe de France à la deuxième place et qui nous poussera dans le patton B.

Le match aurait pu être inversé sur une donne où nos adversaires jouent un chelem, le 10K est placé pour la ligne de jeu du déclarant et nous perdons 13 points sur la donne, au lieu de potentiellement pouvoir en gagner 13 … sachant que l’écart du match est de 27 points !

Pour les 3 matchs suivants, nous jouons dans le patton B, deux petites victoires 16/14 avant une défaite encore au dernier match de classement 12/18 ce qui nous poussera à la 7ème place.

L’autre équipe de France longtemps deuxième termine finalement quatrième avec un concours de circonstances très défavorables : deux gros matchs d’équipes classées assez loin qui viennent lui passer devant in extrémis.

Avec le recul, nous sommes arrivés très fatigués et la formule à 4 joueurs nous a sûrement achevés !
Pour une première sortie, le résultat n’est pas fameux …

Prochaine étape Reykjavic fin janvier …

plus récents plus anciens
edouard
edouard

Bonjour Jerome,

merci de ce compte rendu
je trouve que tu es modeste : votre parcours est plutot bon, c’est sur que la fin doit etre décevante mais le voyage et la fatigue accumulée a 4 joueurs sont des elements a ne pas negliger…
Bonne continuation
Edouard