Quand tout semble bien aller…

Quand tout semble bien aller

En partenariat avec Bridgerama+ magazine, Funbridge est heureux de vous offrir un article issu du numéro d’avril. Profitez-en ! (Cliquez ici pour accéder à l’article).

Quand tout semble bien aller…

  • Sud donneur, Personne vulnérable.

Vous êtes donneur en Sud avec la main suivante :

Naturellement, vous l’ouvrez de 1♠ et, votre partenaire ayant décrit un soutien au moins quatrième et 11-13H réguliers en annonçant conventionnellement 3SA, vous concluez à 4♠:

Ouest entame du 10 de Pique…

Contrat : 4 Piques.
Entame : 10 de Pique.

Vous laissez venir l’entame jusqu’à l’As
de votre main (Est a fourni le 6).

  • Quel est votre nombre de gagnantes sûres et potentielles ?

Vous en avez huit certaines avec six Piques, l’As de Cœur et l’As de Trèfle, auxquelles vous pouvez ajouter la coupe de l’un de vos trois petits Cœurs avec un atout du côté court.

  • Comment ne pas subir la perte de quatre plis ?

A priori, ça va dépendre de la réussite de l’une des trois impasses, directes à Cœur et à Trèfle, indirecte à Carreau (petit vers le Roi). Vos chances de gain sont très élevées (87,5% des chances).

  • Comment a-t-on intérêt à raisonner en pareil cas ?

Même si tout semble bien aller, il ne faut pas vous en contenter et essayer, si possible, de faire mieux. Vous devez formuler l’hypothèse de crainte : tout est mal placé! Placez les deux Rois en Est et l’As de Carreau en Ouest et, à partir de là, cherchez une solution gagnante.

  • Comment faire pour triompher de ce très mauvais sort ?

Il faut penser à transformer l’impasse directe au Roi de Trèfle (Valet laissé courir ou mieux petit vers la Dame pour le cas rarissime du Roi sec en Ouest) en impasse indirecte en montant au mort afin de jouer le 2 vers le Valet.

Vous avez aimé cet article ?

bridgerama plus november 2021 front page

VOUS ALLEZ ADORER BRIDGERAMA+ !

Bridgerama et BeBRIDGE, les magazines de référence du bridge fusionnent pour donner naissance à BRIDGERAMA + !

BRIDGERAMA+ C’EST…

  • Sur tous vos écrans
  • 12 numéros par an (1 de plus que Bridgerama)
  • 28 pages par numéro (8 de plus que Bridgerama)

Laisser un commentaire