« Retour à l'accueil du blog

Sélection équipe de France

Depuis quelques années, le mode de sélection change tous les ans. Les résultats des équipes de France n’étant pas satisfaisants, le mode de sélection est souvent critiqué, source des mauvais résultats.

L’équipe de France doit se composer à terme de 3 paires.

Les différents modes de sélection jusqu’alors étaient les suivants :
– sélection par équipe de 3 paires
– sélection par équipe de 2 paires, l’équipe gagnante choisissait la paire qu’elle souhaitait coopter
– sélection par paires, les 3 premières paires vont en équipe de France
– sélection par paires, les 2 premières paires vont en équipe de France, la troisième est désignée par le comité de sélection

Cette année, nouvelle formule :
Un premier stade à 48 paires qualifie 28 paires pour la phase suivante
Un deuxième stade à 28 paires qualifie 14 paires pour la phase suivante

Une dernière phase à 16 paires (14 paires + 2 paires qualifiées d’office pour ce stade), permettra de sélectionner 8 paires (les premières) : le “groupe France”.

Un sélectionneur étranger sera nommé pour superviser, et entraîner ces 8 paires pendant 6 mois. A l’issue de cette période, il désignera les 3 paires qu’il juge comme les meilleures pour former l’équipe de France.

J’ai été membre de l’équipe de France junior de 1989 à 1999. Je me suis qualifié en équipe de France de 2002 à 2005 en remportant deux sélections successives.
Cette année, je joue cette compétition avec un très très jeune joueur (21 ans) mais très très prometteur : Cédric Lorenzini.

Nous espérons former un partenariat sur le long terme, mais cette compétition est aussi notre première compétition ensemble.

Le premier stade du 9 au 11 septembre fut laborieux, sans avoir brillé ni démérité, nous nous sommes écroulés sur la fin de la compétition pour terminer finalement 28ème et dernier qualifié.

Pour ce stade, nous étions pourtant classés comme tête de série N°3, mais les têtes de série N°1 et N°2 ont elles été éliminées dès ce premier stade.

La deuxième phase du 23 au 25 septembre, le parcours fut beaucoup plus facile, nous étions même premiers à 2 matchs de la fin. Nous terminons finalement 7ème, voici une donne jouée pendant ce stade :

P DV1087
C A4
K A
T 108653

P A2
C 1076532
K RD6
T A9

La séquence d’enchères :
1C 1P
2C 3T
3K 4C

Comment jouez-vous sur entame du Roi de Trèfle ?

Un jeu simple consiste à jouer As de cœur et cœur en espérant trouver les C répartis 3/2 et que l’impasse Pique réussisse.
Ce n’est pas la meilleure ligne de jeu. Il faut commencer par remonter au mort à l’As de cœur puis faites l’impasse pique, si le roi est placé second, vous aurez gagné votre contrat quelque soit la répartition des atouts.

Sur la donne, la Dame de Pique fait la levée et lorsque vous rejouez pique vous voyez le 9P apparaître du côté où il y a le roi de P.
Il faut maintenant décider si vous jouez les P répartis 3/3 ou les atouts répartis 3/2. Sachant que même si les Piques sont répartis 4/2, vous pouvez encore gagner si la répartition est exactement 2/3/5/3.

Bref, il faut prendre la bonne décision, je décide de jouer sur les Piques :
As de trèfle
Cœur pour l’As
Dame de pique qui fait la levée
Pique pour l’As
Carreau pour l’As
Pique coupé
Roi de Carreau coupé

Et je présente maintenant un pique maître pour défausser mon trèfle perdant en donnant en tout et pour tout 3 atouts aux adversaires.

Sur l’ensemble des tables, le contrat de 4C fut joué 10 fois et je fus le seul à gagner le contrat : 90 imps dans la poche ! et malheureusement pour eux nos amis Doussot/Harari contre qui ce coup est arrivé ne s’en relèveront pas.

La prochaine et dernière phase aura lieu pendant une semaine complète du 14 au 18 novembre, à suivre …