Les soutiens de la majeure d’ouverture après intervention

Bridge lesson

Le principe de la majeure cinquième permet de découvrir au plus vite son fit majeur. Le système français actuel offre une grande diversité d’enchères de soutien, dépendantes de la force et du nombre d’atouts du répondant.

Sommaire :

L’intervention nous place dans un contexte d’enchères compétitives où nous devons gérer deux objectifs :

Continuer de décrire notre jeu le mieux possible pour déclarer des contrats gagnants.

Mais aussi, rendre difficile la vie de nos adversaires dans la lutte pour l’attribution du contrat final.

Cette double nécessité va nous conduire à modifier notre politique de soutien.

Les soutiens faibles

› Le soutien au palier de 2 montre toujours trois atouts au moins, de 6 à 10 points HLD. Mais nous n’hésiterons pas à l’utiliser avec un minimum, si la distribution convient, pour permettre à l’ouvreur de se battre pour la partielle :

♠ 10 7 4 2
♥ D 6 5
♦ D 10 7 5 4
♣ 7

Le singleton à Trèfle nous incite à ne pas laisser l’adversaire enchérir tranquillement.

Le corollaire de cette politique est la prudence quand notre force défensive est importante ou bien notre distribution peu agréable :

♠ 10 7 6 2
♥ V 6 5
♦ D 10
♣ D V 9 8

La suite est réservée aux abonnés Funbridge Premium+

Pour lire la suite de ce cours, veuillez-vous connecter avec un compte Premium+ en cours de validité.

8 commentaires

Laisser un commentaire