« Retour à l'accueil du blog

Analyse du tournoi du Professeur – Octobre

Vous avez été très nombreux à répondre présent pour le tournoi mensuel Funbridge : Le professeur d’Octobre 2021. Grâce à vous, ce tournoi a été une réussite. J’espère vous revoir aussi nombreux en Novembre.

Vous trouverez ma vidéo sur la chaîne Youtube de Funbridge, j’espère qu’elle vous plaira.

10 joueurs, tirés au sort, ont la chance de remporter 50 diamonds !

Félicitations au top 5 :

Je réalise 60% .

 Ci dessous mon analyse  de quelques donnes

Première donne : Une manche en mineure

Je vous déconseille régulièrement de jouer les manches en mineures en tournoi par paires. Cette donne là fait exception.

En réponse à l’ouverture d’1♣️, je dois faire un premier choix sur le contre d’appel adverse. Je peux dire surcontre ou 1♠️.

Le surcontre du répondant montre du jeu mais sert surtout à punir mes adversaires à bas palier. Il génère une séquence punitive.

Avec mon 4333, je n’ai pas vu d’intérêt à punir mes adversaires qui ne sont pas vulnérable.

Je privilégie les enchères naturelles qui rendent la suite de la séquence plus facile à maîtriser.

Lorsque mon partenaire nomme son unicolore à ♣️, je dois me diriger vers le contrat de 3SA. J’utilise le cue-bid à 3♥️ pour demander l’arrêt de la couleur adverse.

Le contre adverse et le passe de Nord semble montrer que l’on ne possède pas d’arrêt ♥️.

On peut encore envisager 3SA, mon partenaire peut avoir deux ou trois cartes à ♥️. Il est possible que mes adversaires n’en ait que 4 à encaisser.

Mais personne ne peut raisonnablement prendre la décision de dire 3SA sans arrêt dans la longue adverse.

Je peux essayer de surcontrer 3♥️ pour donner une deuxième chance à Nord de dire 3SA mais le robot ne comprend pas ce surcontre.

Faute d’enchère technique, il faut être pragmatique. Mes adversaires semblent fittés à ♥️. Mon partenaire sera souvent singleton. Il sera alors fréquent de gagner 5♣️.

4♣️ est une alternative raisonnable. On n’est pas obligé d’imposer la manche au palier de 5 avec 12 points H en face d’une ouverture. Malheureusement, le robot fait l’erreur de passer sur 4♣️.

Ceux qui ont réussit à déclarer 5♣️ marquent 84%.

Deuxième donne : Bataille de partielle.

Après avoir découvert notre FIT à 2♥️, mes adversaires surenchérissent à 3♦️.

Dois-je passer ou surenchérir ?

Les arguments pour surenchérir en partielle au palier de 3, en tournoi par paires, sont les suivant ( par ordre d’importance ) :

  • Avoir un FIT 9ème.
  • Avoir un singleton dans la couleur adverse
  • Avoir un double FIT
  • Avoir une vulnérabilité favorable
  • Avoir tous ses honneurs dans nos longues.

Un seul des trois premiers argument est suffisant pour se décider.

Dans le cas présent, comme je joue la collante, j’ai déjà annoncé mes cinq atouts. Le FIT 9ème est possible mais incertain. La présence de quatre cartes à ♣️ rend le double FIT possible. La vulnérabilité est favorable.

J’ai donc pris la décision de surenchérir. Ce sera bon, si je gagne 3♥️ ou si mes adversaire gagne 3♦️. Ou si, comme ici, je les pousse un palier au dessus pour la chute.

Pour une raison inconnue, ceux qui ont passé, on laissé l’ouvreur surenchérir normalement à 3♥️ mais alors les E-O laissent jouer 3♥️ pour un de chute.

Troisième donne : Ne pas annoncer un FIT majeur.

En réponse à 1♠️, trois enchères sont possibles : 2♠️, 2♣️, 1SA.

2♠️ ( un FIT et 6 à 10 points ) est l’enchère classique choisie par l’immense majorité d’entre vous.

2♣️ est la convention drury ( vous avez passé d’entrée ) pour montrer un FIT et au moins 10 points. Cette enchère est un peu trop optimiste à mon goût. Votre distribution est mauvaise. Votre qualité d’atout n’est pas bonne. La vulnérabilité est défavorable. On ne pousse pas les manches en tournois par paires. Tout cela doit vous inciter à la prudence.

Personnellement, je fais parti des 10% d’entre vous qui ne se sont pas soumis au système et j’ai opté pour 1SA.

Voici les raisons de mon choix :

  • Sans valeurs de coupe, on peut privilégier les Sans-Atout en tournoi par paires.
  • J’ai des arrêts dans toutes les couleurs.
  • Je souhaite recevoir l’entame.

Cette réponse atypique n’est pas sans danger. Si mon partenaire me fait un bicolore économique sur 1SA, je me met dans une situation délicate.

Un bon bridgeur doit anticiper et éviter de s’exposer à une décision difficile.

Le bicolore économique est très mal zoné ( 10 à 18 points ). En face d’un jeu bicolore, il n’est plus raisonnable de masquer un FIT majeur.

1♠️ – 1SA – 2x – 2♠️n’est plus qu’une simple préférence parfois avec un jeu très faible.

Et 1♠️ – 1SA – 2x – 3♠️ montre un beau jeu mais conventionnellement seulement 2 cartes à pique et un gros FIT dans la couleur secondaire du partenaire.

Je ne saurai plus comment lui proposer la manche. Alors qu’un début de séquence 1♠️ – 2♠️ – 3x permet d’atteindre facilement la manche.

J’ai estimé que le rapport bénéfice risque de la réponse à 1SA était à mon avantage. Et heureusement mon partenaire n’était pas bicolore.

Au final, sur cette donne, la différence se faisait suivant votre inspiration au jeu de la cartes que vous jouiez 1SA ou une partielle à pique.

guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments