Analyse du tournoi du Professeur – Mars 2023

Analyse de donnes tournoi du Professeur Dominique Fonteneau

Vous avez été 994 à répondre présent pour le tournoi mensuel Funbridge : Le professeur de Mars 2023. Grâce à vous, ce tournoi a été une réussite. J’espère vous revoir aussi nombreux en Avril !

Vous trouverez ma vidéo sur la chaîne Youtube de Funbridge, j’espère qu’elle vous plaira.

Félicitations au top 5 :

Top 5

Personnellement, je réalise 56%.

Ci-dessous mon analyse de quelques donnes.

Première donne : Un cas d’école

Donne une

La main de Nord est parfaite pour une ouverture d’1SA avec une majeure 5ème :

  • Pas trop forte ( on évite d’ouvrir d’1SA avec 17H et une majeure 5ème ).
  • Trois cartes dans l’autre majeure ( cela permet de récupérer immédiatement un FIT ♠, via le Texas, en face d’une main faible avec 5 cartes à ♠. )
  • Des arrêts dans presque toutes les couleurs.

Sur 3♥, il manque un peu pour proposer un chelem. Je conclue directement à 4♥. Ma main manque de « top cards » ( les As, les Honneurs à l’atout et, dans une moindre mesure, les rois ). Avoir une dame dans mon singleton est une moins-value.

À retenir : Dans les contrat à l’atout, les dames et les rois « secs » doivent être dévaluées.

Je laisse venir l’entame atout vers ma fourchette A10♥ pour capturer la D♥. Il y a deux perdantes à ♠ à couper avec les atouts du mort. Mieux vaux s’y atteler avant de battre atout ( voir la Masterclass « coupe du coté court » ).

À retenir : La coupe avec les atouts de la main courte à l’atout est une stratégie prioritaire

Je tire l’A♠. Je coupe un deuxième tour de ♠. Je reviens en main par l’A et je coupe un troisième tour de ♠ avant de battre atout.

Je fini en défilant les sans me bloquer ( voir Masterclass sur « les blocages » ). Je commence par encaisser l’honneur de la main courte à ( la D ) avant de basculer coté long à et encaisser RV pour me défausser d’une perdante à ♦.

4♥+2 rapporte 61%

Deuxième donne : Seul sur le sable

Une fois n’est pas coutume, je vais me retrouver à peu prés seul sur près de 1000 joueur à jouer un calamiteux contrat de 6. Voici le décor du drame :

Donne deux

Avec 15 point H et un singleton ma main est insuffisante pour prospecter un chelem à ♠. Le 4♠ de Nord est limité à 14 points, mes 17 points ne suffisent donc pas pour jouer 6♠.

La majorité d’entre vous a donc sagement passé sur 4♠.

J’ai été plus ambitieux et j’ai souhaité jouer un chelem à l’atout . Mon double FIT doit être réévalué. Si mon partenaire possède la main suivante ♠AVx ♥xx ♦xxx Rxxxx le chelem à ♠ chute mais celui à est presque imperdable puisque je pourrais défausser les 2 perdantes à ♦ sur le défilé des ♠. Je peux gagner facilement 6♣ en face d’une main de seulement 8 points H !

À retenir : Les doubles FIT doivent être réévalués.

Je pose donc le Blackwood et je conclue à 6, contrat final.

Le mort va s’étaler avec seulement Vxx. Un défaut de paramétrage de la convention « 2SA Fitté » a contraint Argine à « inventer 2♣ ». Je n’ai pas de FIT à et le contrat devient vite injouable. Lorsque vous jouez dans une mauvaise couleur d’atout, les conséquences sont souvent catastrophiques. Je fais trois de chute pour une note très proche de zéro.

Troisième donne : La bonne impasse

Donne trois

Le bon contrat est 4♥ mais les enchères m’ont amené à jouer 4♠ dans la séquence suivante :

Enchères

Nord pouvait ouvrir de 2♠ faible, cela aurait été mon choix. La main de Sud vaut beaucoup plus que 16H. On pourrait envisager une ouverture forte à ♥ mais on évite d’ouvrir de 2 avec un bicolore.

À retenir : Mieux vaut ouvrir les main bicolores au palier de 1.

Pour ma redemande en Sud, plusieurs options conviennent :

  • Surcontre pour montrer du jeu mais trop ambigu en force et en distribution
  • 3♥ pour proposer 4♥ mais je pense que la main est trop forte pour 3♥
  • 3♦ pour montrer un bicolore forcing de manche ( une bonne option )
  • 2♦ bicolore économique

J’opte pour cette dernière option qui laisse beaucoup de champs libre, avec la peur que l’on en reste là.

Sur 3♠, je dois donner mon FIT à 4♠.

La vue du mort n’est pas très agréable. 4♠ est jouable mais 4♥ est nettement meilleur. Il va me falloir réussir au moins une impasse. Je reçois l’entame de l’A puis le switch du 6♦.

Je m’arrête un long moment pour faire le point. En contrant 1♠, EST a montré des longues en mineures. Il est favori pour détenir la D♦. L’analyse du 6♦ me conforte dans mon idée. Lorsque Argine joue une couleur pour la première fois ( à l’entame par exemple ), elle joue la deuxième dans 4 petites cartes et la troisième dans un honneur 4ème. Ici comme il n’y a qu’une seule carte inconnue en dessous du 6♦, Argine ne devrait pas avoir 4 petits ♦. Donc la dame de ♦ est bien placée. Je laisse venir vers mon V♦ qui remporte le pli.

J’encaisse l’A♠ et le R♠, tous le monde fournit. Dois je tenter l’impasse sur le R♥ pour essayer de réaliser 11 plis ? La réponse est non pour plusieurs raisons :

  • EST a passé d’entrée, il a déjà montré du jeu, il n’est pas favori pour détenir le R♥
  • Si je rate l’impasse ♥, je chute mon contrat alors qu’en réitérant l’impasse ♦, j’assure mon contrat.
  • Cette donne est difficile à l’enchère et au jeu de la carte. 4♠ égal dois déjà être un bon résultat.

4♠ = rapporte 88%

Qu’avez-vous pensé de cet article ? Comment avez-vous performé au tournoi ?

Partagez avec d’autres bridgeurs dans la section Commentaires ci-dessous !

4 commentaires

Laisser un commentaire