Analyse du tournoi du Professeur – Janvier 2023

Analyse de donnes tournoi du Professeur Dominique Fonteneau

Vous avez été 1 599 à répondre présents au tournoi mensuel Funbridge : Le professeur de Janvier 2023. Grâce à vous, ce tournoi a été une réussite.

Vous trouverez ma vidéo sur la chaîne Youtube de Funbridge, j’espère qu’elle vous plaira.

Félicitations au top 5 :

Personnellement, je réalise 62%.

Ci-dessous mon analyse de quelques donnes.

Première donne : L’atout en passant

Lors de sa redemande, l’ouvreur d’1♣️ doit nommer son FIT à ♠️, mais à quel palier, 2♠️ ou 3♠️ ?

La distribution 6-4 valorise nettement ma main et je pense à dire 3♠️ mais la D♥️ dans le singleton sera souvent inutile. En tournoi, on ne doit pas trop pousser une manche vulnérable, je me contente de 2♠️.

Le 2SA du répondant est une enchère d’essai qui propose la manche. Comme ce 2SA cache parfois des ambitions de chelem, je ne conclue pas directement à 4♠️. Je continue de me décrire par 3♣️ puis en nommant mes contrôles.

L’ambition de chelem d Argine et son Blackwood à 4SA est un peu exagérée. Je me retrouve donc au volant du vilain contrat de 5♠️ pour débuter ce tournoi.

Le mort s’étale et je reçois l’entame du 7♥️.

Comme la plupart d’entre vous, je commence par défiler les ♥️ pour me défausser des ♦️. Ensuite, je ne joue surtout pas atout. J’ai trop besoin des atouts pour couper.

A♣️ puis ♣️ coupé. On fournit le 8♣️ puis le 5♣️ à ma gauche, les ♣️ adverses sont donc répartis 4-2.

A ce stade, le coup est délicat. L’option choisit par l’ambassadeur Funbridge, Nikolas Bausback me semble être la meilleure. Il continu en double coupe. ♦️ coupé, ♣️ coupé, ♦️ coupé, ♣️ coupé, sans se faire surcouper pour arriver à la position finale suivante à 4 plis de la fin.

9 plis on déjà été réalisés. 11 plis sont assurés, comment faire plus ?

13 plis sont possibles, si les atouts sont 2-2, on bat les atouts en finissant au mort et on table avec les deux ♣️ maîtres.

Mais Nikolas, à ce stade, a bien reconstitué les distributions adverses, il sait que les atouts sont répartis 3-1 avec 3 atouts à droite. Comment faire 12 plis ?

Il faut deviner. S’il y a ♠️DVx à droite, il faut jouer x♦️ coupé de l’A♠️ ( pour éviter la surcoupe ) et on présente un ♣️. S’il est coupé d’un honneur à droite, on se défausse du ♦️ perdant et on fait les 2 derniers plis.

Malheureusement pour Nikolas, il y avait un honneur ♠️ sec à gauche et sa coupe ♣️ du 10 ♠️ sera surcoupé.

En position finale, à 4 cartes de la fin, il fallait encaisser le R♠️. Couper ♦️ avec l’A♠️ puis ♣️. Le 10♠️ se fait alors « en passant ».

Un coup aussi rare que brillant qui rapporte un top à 92%.

Deuxième donne : Où sont les femmes ?

Comme beaucoup, je joue 4♠️ dans une séquence classique, sur l’entame du 2♦️.

Il y a des choix d’impasse à faire dans presque toutes les couleurs, il va falloir « passer les bonnes ».

On peut prendre la D♠️ en impasse dans les deux sens. A ♥️, on a le choix de l’impasse sur l’A♥️ ou sur la D♥️. Et il faut bien manier les ♣️.

Je prend un peu vite l’entame au mort ( il vaut mieux laisser venir vers A10xx♦️ ), pour jouer x♥️ vers R10♥️.

Il est naturel de passer le 10♥️ pour plusieurs raisons :

  • Si la D♥️ est placée seconde, on réalise 2 plis à ♥️ en passant le 10♥️.
  • Sans l’A♥️, l’entameur pouvait entamer ♥️.
  • Avec l’A♥️, parfois on plonge de l’A♥️ à ma droite.
  •  L’A♥️ sera donc un peu plus souvent chez l’entameur.

Première bonne nouvelle, le 10♥️ pousse à l’A♥️, la D♥️ est favorablement placée.

Avant de me décider dans les couleurs noires, je coupe une fois ♦️ au mort et je m’aperçois que l’entameur avait D92 à ♦️.

Entamer dans D92 est dangereux et Argine le sait. Je dois donc penser que l’entameur possède aussi les deux dames noires sinon il pouvait entamer ♠️ ou ♣️. C’est la clé du coup. Je fini ce coup en prenant toutes les dames en impasses pour 12 plis au final et à nouveau 92%.

Troisième donne : Glisser une peau de banane à la défense

Comme beaucoup, je joue 3SA dans une séquence classique et je reçois l’entame du 3♥️.

EST fournit la D♥️ que je prend de l’A♥️. Je n’ai pas bien joué ce coup. J’ai fait immédiatement l’impasse ♠️ qui a échoué. EST a trouvé le retour ♣️ et je ne peux plus faire que 10 levées.

Encore une fois, notre ambassadeur, Nikolas Bausback a trouvé la bonne ligne de jeu.

Il rejoue le 5♥️ à la deuxième levée. Nikolas a bien analysé l’entame, le V♥️ est forcément chez l’entameur, le 10♥️ va s’affranchir.

De plus, OUEST peut avoir peur que son partenaire ait le R♥️ et fournir petit ♥️ en second ce qui permet de voler immédiatement le pli du 10♥️.

Dans les faits, OUEST plonge du V♥️ et switche à ♠️. La défense ne trouve pas le retour ♣️.

Il est beaucoup plus difficile pour OUEST de trouver le retour ♣️ que pour EST qui rejoue naturellement « dans la faible du mort ».

Nikolas a pris soin de ne pas encaisser le R♥️ avant d’affranchir le 10♥️ du mort. EST n’a pas l’occasion de défausser pour signaler à son partenaire un intérêt pour les ♣️.

Un coup brillant et Nikolas réalise facilement 11 plis pour un top à 93%.

Qu’avez-vous pensé de cet article ? Comment avez-vous performé au tournoi ?

Partagez avec d’autres bridgeurs dans la section Commentaires ci-dessous !

Un commentaire

Laisser un commentaire