« Retour à l'accueil du blog

Analyse du tournoi du Professeur – Septembre

Dominique Fonteneau, professeur de bridge, jouera, commentera et se comparera à vous chaque mois lors d’un tournoi privé.
Découvrez les donnes et la vidéo commentée du tournoi de septembre analysées par le Professeur.

Merci à tous d’avoir participé à ce cinquième tournoi mensuel Funbridge : Le professeur. On se donne à nouveau rendez-vous mi-Octobre.

Vous trouverez la vidéo sur la chaîne Youtube de Funbridge, j’espère qu’elle vous plaira.

Il fallait faire un score de 74% pour remporter le tournoi. Félicitation au vainqueur !

Beaucoup de mauvais choix et des erreurs me font réaliser mon plus mauvais score ce mois-ci avec 52%.

Ci dessous mon analyse  de quelques donnes.

Donne 2 :

Je suis resté très classique sur cette donne en ouvrant d’1♣. Généralement, j’ouvre les main 6322 de 14H avec la longue en mineure d’1SA.

J’ai choisi 1♣ pour plusieurs raisons :

  • Ma main ne se prête pas à recevoir l’entame, j’ai les deux couleurs rouges non gardées et pas de fourchette à ♠.
  • En début de tournoi, j’aime faire les mêmes enchères que le champ du tournoi. Vous avez massivement ouvert d’1♣. J’en déduis que les ouvertures d’1SA à 14H et une mineure sixième sont encore un sujet tabou pour beaucoup d’entre vous.
  • La vulnérabilité ne se prête pas forcément à une ouverture d’1SA. Si 1SA est le contrat final, je peux chuter de deux ce qui sera mauvais. Par ailleurs, comme mes adversaires sont vert contre rouge, ils n’hésiteront pas à intervenir. Je perds donc l’effet de barrage de l’ouverture d’1SA.

Mal m’en a pris car une ouverture d’1SA entraînait la séquence suivante :

3SA était le bon contrat, et faire dix plis rapportait environ 90%. Sur l’ouverture d’1♣, la suite vous amène à faire un choix cornélien :

Que doit-on répondre sur ce contre d’appel ?

Quatre enchères sont possibles : 4♣, PASSE, 3♠, 3SA.

Aucune n’est bonne, il faut alors choisir la moins mauvaise.

4♣ : Vous avez été nombreux comme moi à choisir cette option.

  • Avantages : C’est l’enchère du champ. vous n’avez pas menti.
  • Inconvénients : Vous ne pouvez plus jouer 3SA, vous allez peut être jouer 4♣ avec un FIT 5-3 à ♠.

PASSE : Vous avez été quelques uns à choisir cette option.

  • Avantage : Si vous ne gagnez pas de manche, c’est probablement votre meilleure chance de marquer dans votre colonne.
  • Inconvénients : 3♥ peut gagner. Et si 3♥ chute, la vulnérabilité ne se prête pas à un contre punitif. Vos adversaires sont vert contre rouge, il faudrait les faire chuter de quatre pour compenser le gain d’une manche.

3♠ : Vous avez été quelques uns à choisir cette option.

  • Avantage : Si votre partenaire à cinq cartes à ♠, vous jouerez souvent le bon contrat.
  • Inconvénient : Vous jouerez souvent en FIT 4-3, vous serez donc tributaire d’un bon partage des atouts ce qui est moins souvent le cas quand il y a un barrage.

3SA : Personne n’a encore choisi cette option. C’est certainement celle que j’aurai choisie en IMP.

  • Avantage : Si votre partenaire à quatre carte à ♠ et l’arrêt ♥ c’est probablement le bon contrat. S’il a cinq cartes à ♠ et l’arrêt ♥, cela peut aussi être le bon contrat. Si votre partenaire n’a pas l’arrêt ♥, un valet troisième peut suffire. De nos jours, les barrages vert contre rouge se font rarement avec une couleur maîtresse, EST peut très bien avoir un honneur sec, ce qui bloque la couleur. Le fait qu’EST n’ai dit ni surcontre ni 4♥ peut montrer qu’il ne possède pas un gros honneur second à ♥. Votre partenaire aura donc souvent un arrêt à ♥.
  • Inconvénient : Perdre les sept premiers plis à ♥. ça fait mal, mais la mise à mort est rapide.

J’ai choisi 4♣ parce que c’était l’enchère la plus populaire. Et j’ai sauvé 66%.

RETENEZ : En tournois par paires, il est sain de se retrouver dans un contrat joué à de nombreuses autres tables. Si le contrat est mauvais, vous pourrez toujours vous appliquer au jeu de la carte pour sauver la moyenne.

Sur mon 4♣, le robot aussi avait une enchère difficile. Comme il a produit un horrible 4♠ ( qui ne tombait pas si mal ), je suppose qu’il ne pouvait dire ni 4SA, qui aurait été un appel aux As dans son système, ni 4♦ qui aurait été non forcing.

Avec sa main, j’aurai probablement dit 3SA sur 3♥. Et si je commence par dire contre, j’annonce ensuite 4♦ sur 4♣ que cela soit forcing ou pas.

Donne 6 :

Lorsque vous avez un jeu 4441, il faut s’attendre à avoir des soucis d’enchères. Les tricolores sont encore mal intégrés au système d’enchère standard.

Sur 1SA, je n’ai pas exclu de jouer un chelem. Mon partenaire pouvait avoir la main suivante ♠Axx ♥xx ♦AVx ♣xxxxx. Le petit chelem à ♣ serait alors une formalité et on gagnerait même le grand chelem en cas de partage 2-2 des atouts.

Ne pouvant pas faire un bicolore cher qui montrerait cinq carte à ♣, j’ai utilisé un cue bid à 2♦ pour montrer une main forte et faire décrire le jeu de mon partenaire. Je n’aime pas son 3♦. Avec sa main plate et son double arrêt ♦ il me semble obligatoire de confirmer le sans-atout.

Jeu de la carte : Sur l’entame du 5♦ pour le 10♦ et la dame, j’ai pris de l’A♦. N’étant pas sûr à 100% que le R♦ était dans la main de l’intervention, j’ai voulu m’assurer un double arrêt ♦ en ne laissant pas passer. Cela a été ma première erreur.

Lorsque je suis monté au mort à ♥ pour jouer ♠ vers ma main, le 9♠ m’a posé problème. Argine ne fourni pas le 9 dans 9x. Ce 9♠ ne pouvait donc provenir que de AV9, A9, V9 et moins probablement du 9♠ sec puisque cela ne laisserait que 8 point H en Ouest pour son intervention.

  • Si cela vient de V9, je peux toujours jouer la dame de ♠ et prendre ma décision ultérieurement.
  • Si cela vient de A9, il me faut absolument passer la dame. Le 10♠ serait pris du V♠, les carreaux serait affranchis puis défilés pour la chute lorsque Ouest reprendra la main  à l’A♠.
  • Si cela vient de AV9, passer le 10♠ me fait gagner mon contrat avec probablement une ou deux surlevées.

Pour ne pas chuter de suite, j’ai fourni la dame de ♠ ce qui m’a limité à neuf plis.

Avec le recul, j’aurai du laisser passer l’entame ♦. Ouest va rejouer ♦ pour mon valet qui tient. J’enchaîne par un ♠ pour le Roi du mort et l’A♠ d’Ouest qui fait sauter mon A♦. Je peux maintenant monter au mort à ♥ pour faire sans risque l’impasse au valet de ♠. Si elle échoue, EST n’a plus de ♦ à rejouer.

Bravo à ceux qui ont opté pour cette belle ligne de jeu.

Poster un Commentaire

avatar