« Retour à l'accueil du blog

Testez vos connaissances avec Marc Kerlero !

Enchérissez jouez la donne et testez vos connaissances avec Marc Kerlero

Funbridge, en partenariat avec le magazine Bridgerama, a le plaisir de vous offrir un article spécial jeu issu du dernier numéro. Bonne lecture ! (Si vous préférez imprimer l’article, cliquez ici).

À partir de l’énoncé ci-dessous, enchérissez puis jouez la donne en suivant les conseils de Marc Kerlero, professeur agréé de la Fédération Française de Bridge. Vous pourrez ainsi tester vos connaissances !

Vous êtes en Nord, donneur en Sud, personne vulnérable en tournoi par paires et vous détenez la main suivante :

♠ D 4
♥ D 9 8 7
♦ 9 5 2
♣ A V 10 3

Quelle est votre enchère ?

Dites 1SA. Vous décrivez ainsi rapidement 8-10H réguliers avec un solide arrêt à Cœur. Rappelons qu’il n’existe plus de Sans-Atout “poubelle” après une intervention adverse.
► 1SA : 5 points.
► Contre : 5 points.


La suite :

Combien votre partenaire possède-t-il de Trèfles ?

Si l’on en croit les adversaires, Sud est singleton à Cœur. Comme on ouvre toutes les mains 4-1-4-4 de 1♦, même si les Trèfles sont plus beaux que les Carreaux, vous pouvez en déduire que Sud a cinq cartes à Trèfle. Il n’en a pas six car, sur votre enchère libre de 1SA, il aurait très certainement surenchéri à 3♣.
► Bonne explication : 5 points.

Quelle est la situation de vulnérabilité la plus propice à un réveil ? Et la pire ?

La meilleure situation de vulnérabilité pour les réveils (et tout ce qui concerne les combats de contrats partiels) est vert contre vert. Pourquoi ? Parce que, si vous chutez, ça ne vous coûte pas cher (et souvent moins que les points qu’auraient marqués des adversaires que vous auriez laissé jouer, même si vous êtes contré) et que, si eux-mêmes chutent, ça ne vous rapporte pas beaucoup (donc autant essayer de déclarer un contrat qui gagne). Vous en déduisez alors que la pire des situations est rouge contre rouge.
► Marquez 5 points pour chacune des bonnes réponses.

Que signifierait un contre chez vous ?

En principe, il n’existe pas de contre punitif sur les fits libres adverses… mais on ne voit vraiment pas quelle distribution chez vous justifierait un contre d’appel quand vous avez dit 1SA au tour d’avant.
► Le contre serait donc punitif : 5 points.

Quelle est alors votre enchère ?

Même si vous possédez une bonne opposition à Cœur, la présence d’un fit neuvième dans votre axe rend la surenchère à 3♣ absolument obligatoire, surtout dans cette situation de vulnérabilité.
► 3♣ : 5 points.
► Passe : 2 points (mais vous ne survivrez pas longtemps dans la jungle du tournoi par paires).
► Contre : 1 point (avec une seule levée d’atout et sans doute 10 points à Trèfle qui ne feront qu’une levée, c’est beaucoup trop optimiste, même par paires. De plus, moins un à 2 Cœurs contré fait 100, soit moins que les 110 que vous pouvez espérer marquer à 3 Trèfles).

Que ferez-vous si l’un des adversaires surenchérit à 3♥ ?

Là, vous serez obligé de sortir le carton rouge ! Si votre partenaire n’a pas de quoi dire 4♣, vous non plus, et vous ne pourrez pas vous contenter de 50 ou même 100 malheureux points à 3 Cœurs moins un ou moins deux, alors que vous aviez probablement 110 à scorer. Il deviendra vital de contrer pour espérer marquer 300 (ou, au pire, limiter la casse avec 100). De toute façon, si 3 Cœurs gagne, le résultat sera probablement très mauvais, même non contré. Bien entendu, en match par quatre, ce serait de la folie douce.
► Contre : 5 points.
► Passe : 3 points.
► 4♣ : 1 point (n’en faites pas trop !).

En l’occurrence, tout le monde passe sur 3♣. Installez-vous en Sud pour jouer ce contrat.
Ouest hésite longuement puis finit par entamer de l’As de Cœur. À la vue du mort, il rejoue le 2 d’atout dans la foulée :

Vous allez essayer de faire dix levées, TPP oblige, sous la forme de trois Piques, deux Carreaux et cinq atouts. Comment allez-vous débuter le coup ?

Vous avez aimé cet article issu du magazine Bridgerama ?

Vous allez adorer la version numérique du magazine Bridgerama !

Retrouvez chaque mois l’esprit des Enchères au bridge développé par Michel Bessis, Philippe Cronier et Jean-Christophe Quantin.

Mais également des rendez-vous incontournables avec nos auteurs qui vous permettront, tous les mois, de vous tester, de jouer, de vous amuser et bien entendu de progresser.

Accédez à vos contenus préférés partout et tout le temps sur ordinateur, mobile ou tablette.

Cliquez sur le bouton ci-dessous et connectez-vous à votre compte Funbridge pour découvrir nos offres d’abonnement magazines !

Poster un Commentaire

avatar