« Retour à l'accueil du blog

Rencontre avec Zofia Baldysz, championne d’Europe de bridge 2018

Zofia Baldysz est une joueuse de bridge professionnelle polonaise, membre de l’équipe de Pologne de bridge. Elle a gentiment accepté de répondre aux quelques questions que nous lui avons posées suite à la victoire de son équipe lors des derniers championnats d’Europe de bridge par équipe qui se tenaient à Ostende, en Belgique.

Zofia et sa coéquipière Anna Zareba viennent également de terminer à la deuxième place des championnats d’Europe Juniors par paires (moins de 26 ans) qui viennent tout juste de s’achever à Opatija en Croatie.

Toutes nos félicitations Zofia pour ces performances et merci encore d’avoir répondu à nos questions !

Zofia Baldysz
L’équipe polonaise : Anna Sarniak, Zofia Baldysz, Cathy Baldysz, Miroslaw Cichocki (capitaine), Justyna Zmuda, Danuta Kazmucha, Katarzyna Dufrat (Crédits photo : EBL)

Quelle est votre histoire avec le bridge ?

Zofia Baldysz : Je suis née dans une famille de bridgeurs. Mes parents et grands-parents jouent au bridge. Mes parents se sont rencontrés lors d’un tournoi de bridge. Mais je me souviens d’une époque où je ne voulais pas jouer au bridge et j’étais un peu rebelle. J’ai joué mon premier tournoi à l’âge de 8 ans mais j’ai commencé à jouer régulièrement à 17 ans.

Vous venez d’être sacrée championne d’Europe de bridge à Ostende en juin dernier avec l’équipe Dames de Pologne. Pouvez-vous nous présenter vos coéquipières ?

Zofia Baldysz : Je joue avec ma mère Cathy qui est Américaine et fait partie de l’équipe féminine nationale depuis 7 ans. Elle a commencé à jouer au bridge avec mon grand-père aux Etats-Unis mais quand nous nous sommes installés en Pologne, elle jouait principalement avec mon père. Elle joue en tant que professionnelle de temps en temps.

Tous les autres membres de l’équipe sont des joueuses professionnelles.

Ania Sarniak est celle qui joue dans l’équipe féminine depuis le plus longtemps. Elle a représenté la Pologne en tant que Junior. Elle est la joueuse polonaise la mieux classée.

Les autres filles : Danuta Kazmucha, Kasia Dufrat et Justyna Zmuda ont débuté leur carrière dans le bridge comme Juniors, représentant la Pologne dans de nombreuses compétitions et décrochant beaucoup de médailles. Elles font toutes partie de l’équipe nationale depuis 2011-2012 et ont aussi contribué à quelques-uns des meilleurs résultats de son histoire.

Comment avez-vous vécu cette compétition ?

Zofia Baldysz : Lors de la compétition, l’objectif était de gagner, généralement de manière amicale et je ne pense pas qu’il y avait des équipes si faciles à jouer qu’on pouvait juste se relâcher.

Pouvez-vous nous faire un débrief ?

Zofia Baldysz : Cette équipe s’est beaucoup entraînée ces dernières années. Cette année nous avons joué des matchs de préparation à Paris contre l’équipe féminine française et à Amsterdam contre l’équipe néerlandaise. L’an dernier, nous avions été invitées à des matchs amicaux par la fédération norvégienne. Sinon nous devons beaucoup nous entraîner individuellement et avec nos partenaires lors de vrais tournois et en ligne.

Quels conseils donneriez-vous aux personnes souhaitant se mettre au bridge ?

Zofia Baldysz : Amusez-vous et appréciez les réflexions de l’esprit que demande ce jeu.

Et quels conseils donneriez-vous aux bridgeurs plus aguerris qui souhaitent se perfectionner ?

Zofia Baldysz : Jouez avec et contre de meilleurs joueurs chaque fois que vous le pouvez. Même si vous êtes battu à plates coutures, prenez ça comme un cours de bridge.

Enfin, grand débat dans le monde du bridge… Pensez-vous que le bridge est un sport ? Pourquoi ? Pensez-vous qu’une compétition comme les championnats d’Europe de bridge demande autant de préparation que toute autre compétition ?

Zofia Baldysz : Une préparation est sans aucun doute nécessaire. Vous ne pouvez pas juste arriver à un tournoi et jouer comme un expert. Evidemment, le bridge permet de faire travailler le cerveau, ce qui permet à son tour de garder une bonne forme physique globalement. Le bridge devrait-il être un sport ? Pourquoi pas ?

Jouez-vous sur Funbridge ?

Zofia Baldysz : Désolée, je ne joue pas à Funbridge. Je traduis pour l’application mais je ne l’utilise pas. Mais je pense que je le ferai à l’avenir.

 

Retrouvez toutes nos interviews dans la Rubrique « Témoignages » du blog en cliquant ici.

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Apprendre le bridge en ligne avec l'application Funbridge Recent comment authors
plus récents plus anciens
trackback

[…] par équipe avec la Pologne et médaillée d’argent aux championnats juniors par paires. À lire ici – Antonio Palma, l’un des meilleurs joueurs portugais, membre de l’équipe […]