« Retour à l'accueil du blog

La coopération est la clé du succès par Milan Macura

Une fois de plus, nous avons franchi le seuil des 1 000 joueurs avec 1 085 joueurs en IMP et 767 par paires.

Résultats du tournoi par paires

Résultats du tournoi IMP

La coopération est la clé du succès

Vidéos

Résultats du tournoi par paires

J’ai dressé la liste des trois premiers : Jacques (France) avec 82,69%, Colin Deheeger (France) avec 80,37% et Elena Garcia (Espagne) avec 74,58%.

Avec un zéro, j’ai terminé 348ème avec 50,89% et je n’ai pas réussi à figurer parmi les premiers de ma liste d’amis. Colin a gagné avec une grande marge devant MagellanZ avec 72,55% et shaymin (Croatie) avec 70,81%.

Classement général
Classement des amis de Milan

Résultats du tournoi en IMP

Il semble que les donnes étaient assez plates étant donné que personne n’a fait plus de +35 IMP. Mais non. En voyant juste avec 3 chelems très agressifs et un peu de chance, il était possible de marquer près de +50 IMP.

En réalité, personne n’avait deviné les donnes correctement lorsque j’ai terminé de les jouer en direct. Nico6278 (France) et Daver50 (Etats-Unis) sont en tête du classement avec +35 IMP, Trijeron (République tchèque) est troisième avec +34 IMP. Shaymin (Croatie) termine parmi les meilleurs et deuxième de ma liste d’amis. Mes autres amis ont fait à peu près pareil que moi : pas de chelem mais tout de même +23 IMP grâce à un jeu solide.

Classement général
Classement des amis de Milan

Le bridge est un jeu collaboratif et vous devez coopérer avec votre partenaire pour réussir

Les accords entre votre paire et la coopération déterminent qui gagne ou perd au bridge. Malheureusement, on ne peut pas convaincre l’ordinateur d’être sur la même longueur d’onde que nous.

J’aspire à un avenir où nous serons capables d’entraîner notre propre intelligence artificielle et de lui apprendre nos normes et conventions. D’ici-là, nous devons nous adapter à Argine et apprendre des mauvaises et bonnes donnes.

Voici quelques exemples rencontrés cette semaine :

Vous avez une belle main 5-5 avec 15H et 5 perdantes. Vous ouvrez de l’enchère standard 1♠, le partenaire répond 1SA (non forcing) et vous enchérissez 2♦. Ouest fait un contre d’appel et Est enchérit 2♥. J’ai décidé d’enchérir encore une fois pour montrer ma force et le plein de ma main. Ouest tout comme Nord ont passé sur 3♦ mais Est a continué à 3♥. Que se passe-t-il maintenant ?

Par paires, +200 pour 3♥x -1 sera sûrement le meilleur score. Mais avec des éléments solides, les adversaires peuvent faire 3♥ et dans ce cas, on veut pousser à 4♦, qui devrait au pire chuter d’une.

Passer est envisageable mais +100 ou -140 peuvent être de très mauvais scores donc il faut faire quelque chose. Votre partenaire doit décider de ce qui est le mieux en fonction de sa main. J’ai déjà montré 5♠5♦ et des plus-values, un contre dans cette position serait donc punitif.

Malheureusement, votre partenaire a pensé autrement et a passé avec la main suivante :

Le contre est collaboratif (partenaire, prenez une décision intelligente en fonction de votre main) lorsque :

  • La personne qui contre a déjà montré sa distribution.
  • Les deux paires se battent pour un contrat partiel, parfois même une manche, et vous ne savez pas si vous devez surenchérir ou laisser les adversaires jouer.
  • Le partenaire est raisonnable et en mesure d’évaluer sa main correctement et d’avoir un raisonnement logique. C’est peut-être le point crucial avant toute chose.

Voici un autre exemple tiré du tournoi par paires.

Vous êtes assis en Sud :

Après trois passe, Nord ouvre d’1♦ et Est intervient à 1♠. Vous décidez de soutenir à Carreau plutôt que d’enchérir 1SA et l’adversaire de droite enchérit encore une fois. Que se passe-t-il maintenant ?

Notre paire est un peu plus forte en termes de points et les adversaires sont dans le meilleur contrat. Vous n’avez pas d’enchère évidente et votre distribution est plutôt limitée. Vous ne pouvez pas avoir 4♥ car vous n’avez pas contré la première fois. Vous n’avez pas 5♣, sinon vous enchéririez de 2♣ ou de 3♣ au lieu de 2♦. Et vous n’avez pas 5♦, sinon vous surenchéririez à 3♦.

Le seul choix raisonnable avec ce jeu est de contrer pour montrer une main maximum et demander au partenaire de décider de ce qui est le mieux à faire. Sur cette donne, le partenaire a choisi de surenchérir à 3♦ avec la main suivante :

Certains joueurs passeront, d’autres enchériront de 3♦. Pour faire 3♦, vous avez besoin du R♣ ou de l’A♦ en Ouest, ce qui est raisonnablement probable. 2♠ chute d’un seulement. Cela équivaut à seulement +100 si vous contrez au lieu de +110. Si Nord avait l’A♥ au lieu de la D♠ et de la D♥, il passerait et nous ferions +300 pour 2♠x -2.

Une autre enchère collaborative : le splinter

Le splinter est un saut au palier de 4 dans une nouvelle couleur et montre une courte dans la couleur annoncée, un fit quatrième et suffisamment de points pour faire une manche. Penchons-nous sur la main suivante :

Vous ouvrez d’1♥ et votre partenaire répond 1♠. Avec seulement 5 perdantes, des cartes importantes et un fit quatrième, vous avez une excellente main pour un splinter.

Il décrit bien la main et le partenaire peut réagir en fonction de sa force :

  • Avec une main minimum (seulement 2 levées), il devrait s’arrêter à 4♠.
  • Avec trois honneurs utiles, il devrait réinviter au chelem en montrant un contrôle dans la couleur qui suit.
  • Avec quatre levées potentielles, il devrait pousser au chelem.

C’était la main de Nord et Argine s’est arrêtée à 4♠. 6♠ était faisable car l’A♦ est en Est et les Cœurs et les Piques sont bien répartis donc vous pouvez défausser un troisième Carreau sur les Cœurs affranchis.

Regardons ces mains. Que faites-vous après 4♣ en Nord ?

Je cuebidde avec 4♥ pour montrer un intérêt au chelem si le partenaire a un maximum : AR♠, A♥, AR♦.

Idem avec cette main. J’enchéris 4♦ comme cuebid. Cette main peut potentiellement couvrir 3-4 perdantes en fonction de la main du partenaire. Si Nord n’est toujours pas sûr, il peut inviter une fois de plus avec 4♥.

Cette main est suffisamment forte pour interroger sur les clés. Si le partenaire en montre trois sur cinq, je vais au chelem.

Cette main n’est pas forte en termes de distribution mais a des points. Vous couvrez trois perdantes avec certitude et avec trois clés, le chelem devrait avoir de bonnes chances ou être sur table.

Vidéos des tournois de Milan Macura

Le tournoi par paires

Retrouvez toutes les donnes du tournoi par paires dans la vidéo que j’ai postée sur la chaîne YouTube de Funbridge.

Abonnez-vous pour être averti directement lorsque ma prochaine vidéo sera en ligne ! Cliquez simplement sur le bouton ci-dessous :

Le tournoi IMP

Retrouvez toutes les donnes du tournoi IMP dans ma vidéo LIVE disponible sur ma chaîne YouTube. N’oubliez pas de vous abonner également pour ne pas manquer ma prochaine analyse des tournois privés.

Et si vous ne le saviez pas encore, sachez que je défie 5 d’entre vous à la fin de chaque vidéo du tournoi IMP !

Retrouvez mes précédentes analyses en cliquant ici.