« Retour à l'accueil du blog

Analyse du tournoi du Professeur – Janvier

Dominique Fonteneau, professeur de bridge, jouera, commentera chaque mois un tournoi Point Funbridge gratuit.
Découvrez les donnes et la vidéo commentée du tournoi de janvier analysées par le Professeur.

Vous avez été très nombreux à répondre présent pour ce premier tournoi mensuel Funbridge : Le professeur de 2021. Grâce à vous, ce tournoi a été une réussite. J’espère vous revoir aussi nombreux en Février.

Vous trouverez ma vidéo sur la chaîne Youtube de Funbridge, j’espère qu’elle vous plaira.

Il fallait faire 79% pour remporter le tournoi. Pour la première fois (et peut être la dernière ) je remporte mon propre tournoi. Je m’autofélicite !

Je réalise mon plus gros score sur Funbridge 79% .

On remarque beaucoup de 1SA en Nord/Sud. La différence s’est principalement faite au jeu de la carte, en face du mort.

Toutes les techniques du jeu de la carte au bridge sont connues depuis très longtemps. Beaucoup de livres passionnants ont été édités depuis plus de 70ans. Le jeu de la carte peut se travailler seul et en y prenant plaisir. Il y a beaucoup à gagner à se perfectionner dans ce domaine.

RETENEZ : Travaillez le jeu de la carte.

Ci dessous mon analyse de quelques donnes

Donne 2

Premier problème : Que dois je faire sur 3 ♥  ?

Plusieurs actions sont possibles mais aucune n’est parfaite.

Contre, Passe, 4 ♣ , 4 ♦, 5 ♦

Le contre montre une belle ouverture mais sous entend un semi-FIT ( deux cartes ) à ♠ . Cela peut inciter mon partenaire à jumper à 4 ♠ avec ♠ D10xxxx ♥ Ax ♦ Vx ♣ Axx. Main avec laquelle il est nettement préférable de jouer 3SA.

4 ♣ , 4 ♦ , 5 ♦ ont l’avantage des enchères naturelles mais le gros inconvénient de dépasser 3SA.

En tournoi par paires, on ne peut pas se permettre de rater 3SA si le partenaire à l’arrêt ♥ ( On a presque 7 plis direct en main ).

J’ai donc décidé de passer pour laisser mon partenaire annoncer 3SA, s’il le peut.

L’inconvénient de mon passe est qu’il n’est pas forcing, mon partenaire peut alors décider de laisser jouer 3 ♥ , ce qui sera rarement bon.

Dans la séquence, le 2 ♠ de mon partenaire après intervention n’est plus autoforcing. Il n’est pas obligé de reparler.

Retenez : Le 2sur1 est classiquement autoforcing mais, s’il est fait après une intervention, il n’est plus que forcing un tour.

Lorsque mon partenaire réveille par un contre d’appel, j’ai un nouveau problème :

Dois je me diriger vers une manche en mineure ? Ou dois je laisser le contre ?

En IMP, je ne laisse pas 3 ♥ contré avec deux petits atouts. Avec un gros FIT et un singleton, mes adversaires peuvent gagner ce contrat et cela coûte trop cher.

Ici, mais adversaires sont rouge contre vert, et le robot ne fait pas toujours attention à cela. Si 3 ♥ chute de deux, il y a un top à prendre. Après tout, mes adversaires n’ont annoncé qu’un FIT 6-3 probablement maître. Les bons jours, ils chuteront de 3.

Par ailleurs, rien ne me dit que je gagne 5 ♣ ou 5 ♦ , j’ai déjà deux plis de ♥ à perdre à l’entame et E-O ont peut être un pli à faire en mineure.

J’ai donc pris la décision de jouer 3 ♥ contré.

Lorsque le mort a dévoilé le singleton ♦ , j’ai blêmi. Heureusement, mon partenaire a rapidement switché atout et nous avons pu jouer deux fois atout limitant ainsi le nombre de coupe avec les atouts du mort. L’affranchissement du valet de ♣ du mort n’apporte que 8 plis et le déclarant a chuté d’un.

J’ai donc marqué 200. Un très bon score puisque nous chutons toutes les manches !

Malheureusement pour moi, le robot a très largement filé les 5 ♣ ou 5 ♦ des autres tables en n’entamant pas ♥ dans AD. Je n’ai donc marqué que 44% sur cette donne.

Dans cette séquence, le partenaire de l’entameur était pourtant archi-favori pour détenir le roi de ♥ .

RETENEZ : Lorsque vos adversaires jouent 5 ou 5 en tournoi par paires, il y a peu de chances pour qu’ils détiennent un arrêt dans votre couleur d’intervention ( ils auraient alors joué 3SA ).

Donne 8

La donne 8 s’est jouée au jeu de la carte sur la première levée.

L’entame du 6 ♠ pousse au valet de ♠ d’EST.

Faut-il prendre ou « laisser passer » ?

Le « laisser passer » n’est pas une technique anodine. Vous ne devez pas laisser passer par routine.

RETENEZ : Pour laisser passer, il faut :

  • Que cela ne vous coûte pas un pli dans la couleur d’entame.
  • Que vous n’ayez pas peur d’un switche dans une autre couleur.
  • Que cela gêne vos adversaires dans leurs communications.

Ici toutes les conditions étaient favorables au « laisser passer » :

  • Que je prenne ou pas, je ne ferai que deux plis à pique.
  • Je n’ai pas peur d’un switch qui m’affranchit des plis dans les trois autres couleurs.
  • EST n’a plus de pique à rejouer, et Ouest avec seulement deux reprises de main, ne peut plus exploiter sa longue à pique.

Après le valet de pique, la défense m’a ouvert gentiment les trois autres couleurs. Je n’ai pas fait d’exploit pour réaliser 7 plis. J’ai eu l’agréable surprise de scorer 99% ! Je ne m’attendais pas à marquer autant. Habituellement, le champ du tournoi a tendance à trop laisser passer, donc souvent à tort. Mais sur cette donne, beaucoup ont pris l’entame pique et Ouest a pu affranchir sa longue pour la chute.

Donne 9

Sur cette donne, tout s’est joué à l’enchère.

Plusieurs d’entre vous ont choisi d’ouvrir d’1 ♦ en Sud. Je le comprends très bien, cela aurait probablement été mon choix en IMP. Deux As, trois dix, une couleur sixième, cette main est plus belle que beaucoup de mains de douze points 4333. Par ailleurs, la vulnérabilité et la position sont favorables. Et pourtant, je ne l’ai pas fait pour deux raisons.

RETENEZ :

  • On évite de pousser trop les manches en tournoi par paires.
  • On évite de se mettre trop rapidement hors champ en tournoi par paires.

Le champ du tournoi n’ouvre pas à 10H. En ouvrant, vous allez peut être créer une situation automatique qui vous amènera, les mauvais jours, à un mauvais coup inévitable.

Le passe peut aussi être préjudiciable, mais nous serons alors nombreux dans ce cas et je pourrais peut être faire la différence sur mes actions ultérieures.

Si je fait un parallèle avec le basket : Dois je tenter, un shoot rapide à trois point, si j’ai 51% de chances de le réussir ?

Ce n’est pas forcément la bonne stratégie. Si j’ai le temps, il est préférable de construire une action qui me rapproche du panier dans des conditions idéales pour un shoot à deux point que je vais réussir dans 90% des cas. A long terme, c’est plus profitable.

Sur 3, mon jeu devient magnifique, avec un FIT et surtout ce magnifique singleton dans la couleur adverse qui peut me servir à faire les fameuses coupes du coté court.

RETENEZ : Le singleton de la couleur adverse doit être nettement réévalué.

Comme je n’ai plus suffisamment d’espace pour proposer la manche à ♥ ( 3 ♥ serait compétitif ), j’ai décider d’imposer la manche pour deux raisons :

  • Je peux gagner 4 ♥ en face d’une main faible ( ♠ Rxx ♥ ADVxx ♦ xx ♣ xxx )
  • Je ne suis pas vulnérable, si je chute d’un, même contré, mes adversaires gagnent peut être 4 ♣ ( ce qui est le cas sur cette donne ).

Ce n’est pas parce que j’ai décidé de jouer 4 ♥ , que je dois les annoncer directement.

Ici un 4 ♥ direct montre plus de ♥ et moins de jeu. J’ai donc décidé de faire un cue-bid à 4 ♣ . Ce cue-bid envoie le message suivant à mon partenaire : J’ai un jeu fort, nous allons jouer 4 ♥ pour les gagner et si le camp adverse surenchérit à 5 ♣ , nous avons potentiellement de quoi les faire chuter.

Mon partenaire a compris et n’a pas fait l’erreur de défendre à 5 ♥ contre 5 ♣ .

RETENEZ : Lorsque que vous déclarez une manche en compétitives, il est utile de signaler à votre partenaire si vous êtes en attaque ou en défense. Pour couvrir le cas ou vos adversaires surenchérissent.