« Retour à l'accueil du blog

Analyse du tournoi du Professeur – Avril

Vous avez été très nombreux à répondre présent pour le tournoi mensuel Funbridge : Le professeur d’Avril 2021. Grâce à vous, ce tournoi a été une réussite. J’espère vous revoir aussi nombreux en Mai.

Vous trouverez ma vidéo sur la chaîne Youtube de Funbridge, j’espère qu’elle vous plaira.

Nous jouons dorénavant tous les mêmes donnes, ce qui nous permet de mieux nous comparer. La comparaison est source de progrès.

Je réalise un joli 73% .

 Ci dessous mon analyse  de quelques donnes

Donne 2 :

L’ouverture d’1♦️ est automatique. Sur 1SA, dois t-on passer ou répéter ses ♦️ ?

Poser la question, c’est en partie y répondre.

RETENEZ : En tournoi par paires on privilégie les contrats à sans-atout.

Mes adversaires réveillent par 2♣️ et me voilà à mon tour en réveil. Dois-je laisser jouer 2♣️ ?

Les arguments pour un réveil sont :

  • J’ai une belle ouverture. Mon partenaire aura souvent au moins trois cartes à carreau puisqu’il ne possède pas de majeures quatrième. Je suis donc favoris pour faire au moins huit plis à 2♦️.
  • Je peux réveiller par contre d’appel. Cela a l’avantage de permettre à mon partenaire de le transformer en punitif. Dans cette séquence, mon partenaire a souvent une longue à ♣️. Généralement, en réveil, tous les contres sont d’appel. Mais ici le robot a choisi de jouer le contre punitif ce qui ne convient pas à ma main. Il faut beaucoup d’atout pour contrer punitif à bas palier.
  • La majorité des joueurs ( aussi appelé « le champ » ) va probablement dire 2♦️.

Les arguments pour laisser jouer 2♣️ sont :

  • La vulnérabilité est défavorable . Si mes adversaires chutent, cela me rapportera probablement plus que le potentiel gain d’un contrat en mineure. Parallèlement, si je chute 2 ♦️ , cela me coûtera peut être plus cher que de laisser gagner  2♣️. RETENEZ : la vulnérabilité « tous rouge » n’est pas favorable au réveil à bas palier.
  • Si mes adversaires ont un FIT à ♣️ alors mon partenaire a au moins quatre cartes à ♦️. c’est mathématique. Si mon partenaire n’a que trois cartes à ♣️ , comme il a maximum trois cartes à ♥️ et trois cartes à ♠️ ( l’enchère d’1SA a déjà dénié une majeure par 4 ), alors il a minimum quatre cartes à ♦️. Il y a fort à parier qu’avec un FIT quatrième à ♦️, sans opposition à ♣️ , mon partenaire aurait lui même annoncé 2♦️ sur 2 ♣️ . En conclusion, mon partenaire a au moins quatre carte à ♣️ et mes adversaires sont en train de jouer un contrat à ♣️ sans FIT. Parallèlement, ils ont un minimum de huit cartes à ♥️. Ils sont donc dans un mauvais contrat. Un réveil de ma part à 2♦️ risque fort de permettre à mes adversaires de trouver le bon contrat de 2♥️.

RETENEZ : Lorsque vous savez que vos adversaires sont en mauvaise posture ne leur fournissez pas une occasion supplémentaire de « remettre le pied à l’étrier ».

Si vous avez laissé jouer 2 ♣️ , vous scorez un joli 82%.

Si vous avez réveillé par 2♦️, vos adversaires retrouvent un contrat à ♥️ qui ne vous permet pas de scorer beaucoup plus que la moyenne.

Donne 3

Plusieurs de mes amis, parmi les plus « capés », ont choisi d’ouvrir d’1♦️ avec cette main.

Certes, ouvrir à 11H en premier vert contre rouge est de plus en plus fréquent et la présence de quatre cartes à pique est rassurante.

Mais ces onze points ne sont pas très beaux, sans As et sans couleur cinquième.

En tournoi par paire, on évite de pousser les manches.

Par ailleurs, il semble évident que l’immense majorité du champ va passer cette main.  Lorsque l’on se met hors champ dès sa première action, on crée parfois une situation qui devient hors de contrôle, pour le meilleur et pour le pire.

Comme je n’aime pas perdre le contrôle, je préfère passer sagement.

La suite est standard.

En réponse à l’intervention de mon partenaire, je choisi le cue- bid à 2♦️ qui montre un FIT et onze points. Souvent, on donne la priorité à l’annonce du FIT.

Ceux qui ont choisi un changement de couleur à 1♠️ ont oublié qu’ils avait passé d’entrée.

RETENEZ : Après un passe initial, les changements de couleur ne sont plus forcing.

Je reçois une entame favorable à ♦️ et cela me permet de pouvoir me défausser rapidement de mon ♣️ perdant en remontant au mort à ♠️ avant de battre atout pour onze plis.

Ce 450 me rapporte 78% sans effort.

Ceux qui ont ouvert d’1♦️ en premier ont du jouer un périlleux 5♥️ après que Nord ait prospecté le chelem.

Et ils n’ont pas toujours reçu l’entame favorable à ♦️.

Ceux qui ont répondu 1♠️ en face de l’intervention se sont retrouvé à jouer 4♠️ avec un FIT seulement huitième. Et beaucoup de débutants ont oublié de défausser leur ♣️ perdant avant de battre atout.

Donne 9 :

Certain de mes amis parmi les plus titrés ont choisi d’intervenir à ♠️ avec cette main. Cela s’explique par une vulnérabilité favorable, une belle distribution et la courte à ♥️.

Si mes adversaires gagnent une manche à ♥️, mon intervention à ♠️ peut me permettre de découvrir un excellent contrat de 4♠️ en défense.

La vulnérabilité me permet de chuter de trois, même contré, tout en faisant une bonne opération.

Je ne fais pas le choix d’intervenir, pour plusieurs raisons :

  • Le champ du tournoi n’interviendra pas
  • En intervenant par 1♠️, je « trompe » mon partenaire de trois points H et le robot est très sensible au compte des points.

Une intervention à 2♠️ faible me semble plus envisageable malgré seulement cinq cartes à ♠️ de mauvaises qualités:

  • Je ne trompe pas le robot sur ma zone de point.
  • Je gagne l’effet de barrage.

Au final, mes adversaires arrivent tranquillement à 5 ♦️ et je dois entamer.

Classiquement l’entame d’un singleton est prioritaire pour s’ouvrir une coupe.

Je sais donc que le champ va entamer du 9♥️.

Je fais pourtant le choix de me démarquer.

Si vous ne vous démarquez jamais du champ, vous marquerez toujours des notes moyennes entre 40% et 60%. C’est l’attitude à adopter si vous ne supportez pas de prendre une très mauvaise note.

Si vous êtes un « chasseur de top », il faut, à un moment choisi, marquer votre différence.

Je choisis donc d’entamer ♣️ pour les raisons suivante :

  • ♥️ est la couleur secondaire de mes adversaires, l’entame ♥️ risque de leur faciliter le maniement de cette couleur.
  • Mes adversaires jouent un contrat élevé, il est peu probable que mon partenaire ait une reprise de main directe ( un As rouge ) pour me donner rapidement une coupe avant que le déclarant ne battent les atouts
  • Mes adversaires semblent ne pas avoir d’arrêt d’honneur à ♣️ , je trouverai souvent l’A ♣️ en Nord.

RETENEZ : Lorsque vos adversaires enchérissent, sans intervention, la manche en mineure, en tournoi par paire, ils n’ont pas souvent un arrêt d’honneur dans la couleur « verte » ( verte = non annoncée naturellement ).

Cette entame me rapporte 85% !

Merci à tous, Rendez vous en mai pour le prochain tournoi Funbridge : Le professeur.

Poster un Commentaire

avatar