« Retour à l'accueil du blog

La question du dimanche soir – par Wilfried Libbrecht

Funbridge, en partenariat avec le magazine Bridgerama, a le plaisir de vous offrir un article issu du numéro de janvier. Bonne lecture ! (Si vous souhaitez imprimer l’article, cliquez ici).

Ce dimanche soir, je regarde jouer Maëva, une toute jeune fille de mon nouveau groupe de Girls de moins de 18 ans. Aujourd’hui, elles font un duplicate contre des jeunes de leur âge.

À la fin de ce duplicate, je parle à Maëva d’une donne où elle aurait pu faire un peu mieux. Les adversaires sont arrivés au contrat de 3 SansAtout après une ouverture de 2♣ fort indéterminé.

Moi : «Hello Maëva, dommage qu’à la dernière donne tu aies livré le contrat de 3 Sans-Atout, sinon vous aviez très bien joué avec ta partenaire.»

Maëva : «Quelle donne ? Je ne vois pas sur quelle donne j’ai filé 3 SansAtout.»

Moi : «Celle où le mort avait six Carreaux à l’As.»

Elle : “Ah oui, eh bien, le déclarant a super bien joué et on n’a pas eu de chance. Nos partenaires ont joué 5 Carreaux et elles ont chuté.”

Moi : «Oui, j’ai vu, mais nous en reparlerons plus tard.

Elle : «Bon, ok, mais qu’ai-je fait de mal sur cette donne ?»

Moi : «Tu as entamé du 10 de Pique pour le Valet du mort, le Roi de ta partenaire et l’As du déclarant. Celui-ci a joué la Dame de Carreau. Même s’il était très tentant de jouer “honneur sur honneur” en fournissant le Roi, ce n’était pas une bonne idée.»

Elle : «J’ai voulu affranchir mon Valet. En plus, j’avais la fourchette Valet-9 sur son 10. Mais c’est lui qui a très bien joué en ne prenant pas de l’As.»

Moi : «Tu sais, il n’avait pas vraiment le choix. L’As de Carreau était sa seule reprise au mort. Et puis affranchir ton Valet n’était pas vraiment un argument parce que tu feras toujours une levée de Carreau avec Roi-Valet, même si tu fournis le 9 à la première levée.»

Elle : «Certes, mais je me suis dit que je pouvais peut-être en faire deux. Et si je reprenais deux fois la main, ça me permettrait d’affranchir mes Piques puis de les encaisser.»

Moi : «En défense, avant de penser à faire des levées, il faut plutôt penser à empêcher les adversaires de faire leurs propres levées. Et ici, on voit bien que Sud va avoir des problèmes pour
exploiter ses Carreaux s’il n’en détient que deux et si tu ne fournis pas le Roi sur la Dame.»

Elle : «Ah oui, il fera la levée avec la Dame mais n’ayant que deux cartes, il devra fournir son As au tour suivant. Il sera donc ainsi limité à deux levées puisque mon Roi arrêtera la couleur.»

Moi : «Et si le déclarant avait possédé trois cartes, il n’y aurait rien eu à faire. Il lui suffisait de te laisser faire la Dame de Carreau comme ici. Puis il coupait les communications à Pique en laissant passer. Il ne lui restait plus
qu’à faire l’impasse à Carreau pour assurer son contrat.»

Elle : «OK, chef ! Et en ce qui concerne ce qu’elles ont fait à l’autre table ?»

Vous avez aimé cet article issu du magazine Bridgerama ?

Bridgerama magazine janvier 2021

Vous allez adorer la version numérique du magazine Bridgerama !

Retrouvez chaque mois l’esprit des Enchères au bridge développé par Michel Bessis, Philippe Cronier et Jean-Christophe Quantin.

Mais également des rendez-vous incontournables avec nos auteurs qui vous permettront, tous les mois, de vous tester, de jouer, de vous amuser et bien entendu de progresser.

Accédez à vos contenus préférés partout et tout le temps sur ordinateur, mobile ou tablette.

Cliquez sur le bouton ci-dessous et connectez-vous à votre compte Funbridge pour découvrir nos offres d’abonnement magazines !